Plus de 40% des océans sont fortement affectés par l’homme

Pour la première fois, une cartographie précise de l’état des océans vient d’être réalisée en prenant en compte 17 types d’impacts différents dus à l’activité humaine, comme le changement climatique, la pêche, la pollution, etc. Alors que les études habituelles ne prennent en compte généralement qu’une seule problématique, les 19 chercheurs américains, dirigés par Benjamin Halpern, du Centre national pour l’analyse et la synthèse écologiques (1), ont compilé diverses données pour produire une cartographie unique de l’impact global des activités humaines sur les océans. Il en résulte une mappemonde très simple à interpréter, avec un seul indice reflétant l’impact humain par kilomètre carré d’océan.

impact-homme-oceans.jpg

Lors de la conférence de presse de présentation des travaux (2) la carte diffusée montre qu’aucune région de l’océan n’est indemne de l’activité humaine, et que plus de 40% de leur surface totale apparaît fortement affectée. Ces zones se trouvent pour l’essentiel dans l’hémisphère Nord, à proximité des terres les plus industrialisées. Ainsi, les environnements les plus atteints sont ceux de la Manche, la mer du Nord, la mer de Chine (jusqu’au Sud de la Thaïlande), le Nord-Est et Nord-Ouest de l’Amérique du Nord, ainsi qu’une zone autour du Sri Lanka. A l’opposé, 4 % des océans apparaissent comme relativement intacts, ces espaces se concentrant autour des deux pôles.

1- National Center for Ecological Analysis and Synthesis (NCEAS).

2- Leurs travaux ont été publiés dans le magazine Science, du 15 février.

Source : Pascal Farcy – Copyright Univers Nature

C'est l'été... !
Nouveau site RC en ligne !

Laisser un commentaire