Trafic de dauphins en Guinée Bissau !

Merci à tous de répondre à l’appel ci-dessous, lancé par l’association Longitude 181 NATURE :

 

 

captivite.jpg

Photo : Blandine Mélis

L’association Longitude 181 NATURE poursuit son combat contre la capture et la détention des dauphins. Elle s’associe à l’Océanium de Dakar, centre ambassadeur de la Charte Internationale du Plongeur Responsable, pour exiger l’arrêt immédiat du projet de « centre de reproduction » de grands dauphins Tursiops truncatus, qui doit s’ouvrir dans l’archipel des Bijagos en Guinée Bissau : A l’heure actuelle, dans l’archipel des Bijagos en Guinée Bissau, 2 sociétés privées (dont une sud-américaine) semblent avoir obtenu une autorisation de créer un « Centre de reproduction permanent de dauphins ». Elles vont pour cela capturer un grand nombre de spécimens (Tursiops truncatus). Leur objectif premier est d’exporter un minimum de 30 dauphins par an (un dauphin coûte 60 000 $ sur le marché des delphinariums). Pourtant, la CITES (Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction) interdit fermement toute exploitation commerciale des mammifères marins.

L’archipel des Bijagos, où de grands projets de conservations marines sont en cours d’élaboration, est sur le point d’être classé par l’Unesco. Aca Extremo, une des 2 sociétés impliquées a déjà été pointée du doigt par Greenpeace pour un projet similaire en baie d’Acapulco (Mexique).

Signer l’appel

Massacres de globicéphales aux Iles Féroé...