Le dauphin commun se raréfie en Méditerranée…

Les dauphins communs, une espèce qu’il était relativement fréquent d’apercevoir le long des côtes de la Méditerranée, seraient sur le point de disparaître, notamment à cause de la pêche excessive dans la région, qui les prive de nourriture.

L’espèce des dauphins communs, qui étaient des animaux marins autrefois fréquemment aperçus dans la Mer Méditerranée et étaient une véritable attraction touristique, pourrait bientôt s’éteindre dans la Mer Ionienne en Grèce, notamment à cause de la pêche excessive. Ces prévisions alarmantes ont été annoncées mercredi par plusieurs groupes de protection de l’environnement.  Le WWF et une douzaine d’autres organisations environnementales ont ainsi déclaré que la recherche montrait que le nombre de dauphins communs était passé de 150 à 15 individus en dix ans dans les zones protégées de la Mer Ionienne.

La mer Ionienne sépare la péninsule italienne et la Sicile à l’ouest, de l’Albanie et de la Grèce à l’est. Elle est reliée à la mer Tyrrhénienne par le détroit de Messine et à la mer Adriatique par le canal d’Otrante. Le dauphin commun est caractérisé par sa couleur grise à noire, pouvant même avoir des reflets bleutés sur son dos, et par son ventre blanc. En réalité, ce sont ses flancs qui présentent deux grandes tâches claires (chamois pour la tâche avant et gris clair pour l’arrière) se rejoignant en un point situé à l’aplomb de la dorsale. « Il est appelé dauphin commun mais le problème aujourd’hui dans la Mer Méditerranée c’est qu’il n’est plus si commun que cela. C’est une espèce menacée, sur le point de s’éteindre » prévient un expert du WWF basé en Grèce, Giorgos Paximadis.  « La pêche excessive est à l’origine de la destruction de l’environnement marin et de la diminution considérable du nombre de dauphins communs dans la région » a déclaré Giorgos Paximadis, en ajoutant que cela avait privé les dauphins de leur nourriture.

Les groupes de défense de l’environnement ont recommandé à la Grèce de prendre des mesures, comprenant l’adoption d’une taille de maillage des filets plus importante, des restrictions sur la pêche de loisirs ainsi que des sanctions plus fortes pour la pêche illégale.  La population de dauphins communs dans la Mer Ionienne est l’une des dernières restantes dans la Mer Méditerranée, d’après Giorgos Paximadis. « Dans la mesure où ils sont au sommet de la chaîne alimentaire, cela montre que le reste de la chaîne marine n’est pas en bonne santé » a-t-il indiqué.  Trois autres espèces de dauphins en Grèce, y compris l’espèce du dauphin à gros nez, sont considérées comme vulnérables mais pas encore en danger d’extinction.  Le dauphin commun est caractérisé par sa vitesse de nage qui peut atteindre les 50 km/h. Sa taille peut varier entre 180 et 260 cm pour un poids variant de 75 à 115 kg.  Un dauphin commun peut vivre entre 25 et 30 ans. Cette espèce avait l’habitude de se déplacer en grand nombre le long des côtes en été, mais depuis plusieurs années, il est de moins en moins fréquent de voir de tels cortèges le long des plages méditerranéennes.  Le dauphin commun est également extrêmement sensible aux pollutions chimiques et acoustiques ce qui pourrait également expliquer son déclin en Méditerranée.

Source : Actualités News Environnement (14.05.09)

La campagne du CVA pour les élections européennes est lancée !
Découverte d'une population de 6000 dauphins de l'Irrawady...