« The Cove »: Une ville australienne rompt ses liens de jumelage avec Taiji

Cliquer ici  pour accéder à la news précédente concernant « The Cove ».

Selon un journal australien « The Australian », la ville de Broome, dans le comté de Kimberley en Australie occidentale, va rompre ses liens de jumelage avec Taiji, ville japonaise où sont annuellement orchestrées les tristement célèbres battues de cétacés lors desquelles des milliers de dauphins sont capturés et tués. Le conseil municipal de Broome a cédé à la pression internationale et a voté, à l’unanimité, la suspension des relations avec la ville japonaise lors d’une réunion tenue en urgence le 22 août. La décision n’est cependant pas définitive ; en effet  les relations pourraient être rétablies si un terme était mis aux battues. Le conseil s’est engagé à aider Taiji à établir de nouvelles industries afin de garantir la survie économique de la ville si les massacres étaient suspendus.

Graehme Campbell, président du comté, a déclaré que le conseil municipal était pris entre deux feux à cause des liens historiques qu’ils ont entretenus avec Taiji. « Nous sommes plus que préoccupés par ces pratiques bien qu’elles puissent être jugées culturelles » déclara M. Campbell. « Il est difficile de trouver un juste milieu entre la contribution significative et historique de Broome et une pratique que l’on trouve intolérable et que la plupart des gens n’approuvent probablement pas ».

Ric O’Barry, représentant de « Save Japan Dolphins » [Sauvez les dauphins du Japon], de passage en Australie pour promouvoir le documentaire « The Cove » sur la baie « abattoir » de Taiji, a alors rencontré les membres du conseil municipal de la ville de Broome, et a publiquement diffusé le documentaire ; après cela, soutenu par des leaders environnementaux locaux et par des milliers d’emails provenant de toutes les régions d’Australie, il a persuadé le maire de Broome de suspendre le jumelage de sa ville avec Taiji.

Spécialiste des baleines à Broome, Richard Costin a déclaré que cette relation ne pouvait pas être maintenue et il aurait menacé de quitter la ville écœuré si le conseil municipal n’acceptait pas de suspendre la relation de jumelage. Il a alors rappelé que Broome est aujourd’hui réputée pour être la capitale mondiale de l’observation des baleines, après que la population de baleines à bosse ait finalement récupéré de dizaines d’années de chasse. Il a précisé que Kimberley possédait la plus grande population de baleines à bosse au monde, et en qu’en septembre, un nombre semblable de dauphins, 23 000, seraient tués lors de la battue annuelle.

« La ville et la communauté de Broome peuvent envoyer un puissant message au gouvernement japonais, ainsi qu’à la communauté internationale sur le fait que les massacres continuels de baleines et de dauphins à Taiji et dans les mers du Sud sont absolument inacceptables », a affirmé M. Costin. Il a également ajouté que les images du massacre lui avait donné les larmes aux yeux. « Il ne fait aucun doute que la sensibilité et l’intelligence des baleines et des dauphins sont égales ou comparables aux nôtres. »

Source : Marine Connection The Australian

Massacres de dauphins au Japon : l'impact de "The Cove"...
The Cove : des cinéastes s'opposent au massacre de dauphins au Japon...