Lolita : 39 ans de captivité et de solitude…

Cela fait maintenant 39 ans que l’orque Lolita – d’abord connue sous le nom de Tokitae  – survit seule au Seaquarium de Miami.

Lolita, qui mesure 6,40 mètres, vit dans un bassin dont la profondeur maximale est de 6,10 mètres ! Le Seaquarium de Miami dément pourtant que l’orque ait besoin de partir en retraite…                     

Miami_Seaquarium-Lolita-(C)Webshots_com.jpg

C’est en août 1970, alors que la jeune orque nageait avec son groupe dans la baie d’Admiralty, en direction de Pudget Sound (Colombie Britannique) qu’elle fût capturée après qu’elle et son groupe – soit 85 orques – aient été rabattus avec violence vers la crique de Pen Cove, au large de l’île de Whibdey. Quatre jeunes orques et une adulte paniqués se noyèrent durant cette opération, lors de laquelle 45 individus furent capturés et transportés vers divers parcs marins du monde. Moins de quinze ans plus tard, tous étaient décédés… tous, sauf Lolita…

Depuis, de nombreuses actions ont été entreprises pour la libération de Lolita et, près de 40 ans après sa capture, les activistes ne baissent pas les bras !

« Chaque semaine, l’un d’entre nous va voir comment elle va », explique Shelby Proie, 24 ans, une étudiante de la Nova Southeastern University, qui a aidé à mettre en place une manifestation qui s’est tenue le 20 août dernier. « Je vais au bassin et je lui dis qu’on essaie de la sortir de là… »

« Elle n’ira nulle part », réplique Michelle Palomino, porte-parole du parc. « Lolita, nourrie à la main depuis ces 39 dernières années, ne pourrait pas survivre seule dans l’océan », affirme le Directeur général, Andrew Hertz, dans une déclaration écrite ; et d’ajouter : « Lolita est très spéciale et nous est très chère, et elle continuera à être un ambassadeur de son espèce depuis sa maison au Seaquarium de Miami. ». Au front de la manifestation du 20 août se trouvait Ric O’Barry, ancien dresseur de dauphins, devenu activiste ; Ric O’Barry ne pense pas que Lolita puisse être relâchée dans la nature, mais opte plutôt pour son transfert dans un enclos en mer, où elle pourrait se réunir avec sa famille marine.

«  Il s’agit d’offrir une bonne retraite à Lolita, et de la laisser vivre le reste de sa vie dans le calme et la dignité », déclare t-il, « mais, ils l’exploiteront et gagneront des dollars jusqu’à ce qu’elle meure ». Lolita présente d’ordinaire deux spectacles par jour. Les gérants du parc estiment son âge entre 42 et 45 ans.

D’après les activistes, elle passe la plupart de son temps allongée au fond de son bassin, et s’ennuie.

« Après le spectacle, l’orque s’en va dans un coin et y reste », explique Simon Hutchins, Directeur d’expédition pour l’Oceanic Preservation Society. « C’est un cauchemar pour cette orque. Lolita, qui mesure 6,40 mètres, vit dans un bassin dont la profondeur maximale est de 6,10 mètres. » Les autorités du parc, quant à elles, affirment que son bassin répond aux standards de l’industrie !!!

Source : Sun Sentinel & Dauphin Libre

lolita.jpg

Nouvelles en bref des cétacés captifs - Septembre 2009...
Nouvelles en bref des dauphins captifs ...

Laisser un commentaire