Nouvel appel pour bannir les filets anti-requins après le sauvetage d’une jeune baleine…

Littoral de la Gold Coast, Australie : après qu’une nouvelle baleine à bosse ait dû être libérée de filets anti-requins, un biologiste marin a lancé un appel pour que ceux-ci soient retirés durant la migration des baleines. Le jeune animal, qui migrait avec deux adultes, est la quatrième baleine à bosse à se prendre dans ce type de filets en deux semaines (voir info précédente : Sauvetage d’une baleine à bosse prisonnière de filets…).

Depuis 2000, 27 baleines se sont accidentellement prises dans les filets anti-requins.

Bien que la baleine ait été libérée en moins d’une heure, les filets – destinés à offrir une protection aux baigneurs – sont responsables de la mort des nombreuses créatures marines comme les tortues, dugongs, dauphins et raies, chaque année.

Face à cette importante mortalité, de nombreux appels ont déjà été lancés pour bannir cette pratique assez peu efficace ; les requins pouvant en effet contourner les 600 mètres de filets qui ne protègent que 11 des 27 plages de la Gold Coast.

La population de baleines à bosse étant en pleine expansion, les prises pourraient devenir plus fréquentes dans le futur. Les jeunes s’emmêlent dans les filets car les femelles recherchent les eaux peu profondes des côtes afin de se reposer avec leurs petits, durant leur longue migration.

Les autorités sont disposées à étudier des méthodes alternatives pour maintenir les requins à distance, mais en attendant, les filets resteront en place.

humpback_calf-Photo_Credit_(C)US_National_Oceanic_and_Atmospheric_Administration.jpg Source : brisbanetimes 

Sakhaline : les baleines grises menacées par le pétrole offshore...
Appel au président américain pour prendre position contre la pollution...