Mort suspectée d’un second dauphin au delphinarium de Moscou…

Le 2 octobre, Patras, dauphin femelle de 10 ans et enceinte de 4 mois, a mystérieusement disparu de son bassin du delphinarium de Moscou.

D’après les propriétaires de l’établissement, elle aurait été transférée vers le Sochi Dolphinarium, où les conditions seraient plus propices à la naissance de son petit, notamment parce que le bassin est plus profond. Néanmoins, d’après l’ancienne vétérinaire du delphinarium, Yelena Rodionova, ce transfert est suspect ; en effet, il serait absolument contre-indiqué de déplacer un dauphin au 4ème mois de gestation, « car ce serait le soumettre à un stress superflu ». St_Petersburg_Dolphinarium-bayan_T_truncatus_30_07_09.jpg

De plus, la profondeur du bassin actuel de 6 mètres n’est pas un facteur limitatif pour la mise-bas du cétacé. Selon la vétérinaire, la femelle serait morte, et seuls les trois mâles occuperaient aujourd’hui le bassin.

Si la mort de Patras est avérée, il s’agirait de la mort du deuxième dauphin en quatre mois dans l’établissement. Suite au changement de propriétaire cet été, l’équipe de soin a été licenciée. Les nouveaux soigneurs sans expérience ont déjà démontré leur cruauté envers les cétacés captifs en les privant de nourriture. En conséquence, Baikal, un dauphin mâle, est mort de faim dans l’établissement de Moscou, le 19 juin 2009.

Voir l’article précédent en rapport : Un dauphin captif meurt de faim au Delphinarium de Moscou 

Source :

MKRU Cette triste nouvelle en amène une autre… En effet, un nouveau delphinarium est en cours de construction en Russie, dans la région de Sakhaline entre Korsakov et Prigorodnoye. Toutefois, les travaux ont été suspendus à cause (grâce !) de la crise. Le delphinarium fera partie d’un complexe touristique de luxe comprenant un hôtel, une marina pour les yachts, des unités sportives et récréatives. Le futur complexe vise à stimuler le tourisme dans la région.

Source : MKRU

Mort d'un second dauphin mâle au Delphinarium de Moscou...
Planète Sauvage menacée...