Australie : décès inquiétants de dauphins à Bunbury et Swan River…

Au moins huit dauphins qui fréquentaient régulièrement les eaux autour de la ville de Bunbury sont morts au cours des deux dernières années, ont révélé des chercheurs de l’Université Murdoch.

Spécialiste des dauphins à l’Université de Murdoch, Lars Bejder explique que le nombre de décès de causes naturelles a été de loin supérieur à celui qu’on pouvait attendre. Les chercheurs multiplient les études pour comprendre ce qui tue les dauphins.

Les dauphins morts appartenaient à un groupe de 16 qui se rendait régulièrement dans l’estuaire Leschenault Inlet et dans les rivières Le colley et Brunswick. « Sur ces 16 dauphins, huit autres sont toujours en vie en novembre 2009. Six ont succombé avec certitude et deux femelles adultes sont aussi présumées mortes car elles n’ont pas été observées au sein de leurs groupes sociaux et zones habituelles. Ces deux individus ont respectivement été observés pour la dernière fois en août 2008 et avril 2009. Le nombre de décès documenté au cours des deux dernières années chez les dauphins fréquentant les eaux intérieures de Bunbury dépasse les taux de mortalité naturelle de cette espèce.« 

(C)_usoceangov-FLickr.jpg

Ces morts succèdent à celles de six dauphins dans la rivière Swan reportées au cours des cinq derniers mois. La peau de certains de ces dauphins était couverte de lésions, d’autres montraient des signes de malnutrition et de maigreur. Enfin, les examens post-mortem ont mis en évidence que trois avaient contracté une infection bactérienne et qu’un avait une pneumonie fongique opportuniste. « Des analyses histopathologiques post-mortem n’ont pas montré la présence d’un virus tel que le Moribillivirus« , a déclaré le Dr Bejder. Les morts les plus récentes à Bunbury montraient des similitudes avec la mort de six des dauphins dans l’estuaire de la Swan-Canning.

Ces décès soulignent la nécessité de mieux comprendre la santé et le statut des populations de mammifères marins dans les écosystèmes estuariens et côtiers dans le sud-ouest de la WA. L’impact touristique pour Bunbury est également à craindre à moyen-terme. La ville est en effet une destination privilégiée pour les touristes qui viennent  observer ces dauphins qui sont devenus une source de revenus pour de nombreuses communautés côtières d’Australie.

Source : abc.net.au (23.11.09) news.yahoo.com (19.11.09)

Le cétacé du mois de janvier : le Lissodelphis boréal...
Les chants des baleines bleues deviennent plus graves...

Laisser un commentaire