Echouage massif de globicéphales en Nouvelle-Zélande : de nouvelles infos…

En date du 29 décembre 2009, nous vous informions d’un échouage massif de globicéphales en Nouvelle-Zélande. Selon les informations obtenues, 63 individus s’étaient échoués sur la péninsule de Coromandel, sur la côte est de l’île nord. Après de plus amples vérifications, il s’avère que ce sont 126 globicéphales (125, selon d’autres sources) qui ont péri suite à 2 échouages massifs : l’un dans le nord de l’île, comme initialement indiqué, et le second au sud. Seuls 42 cétacés ont pu être sauvés et remis à l’eau.

Un responsable des services de protection de la nature a annoncé lundi la mort de 105 baleines pilotes à Farewell Spit, à l’ouest de la station touristique de Nelson, en Nouvelle-Zélande. 21 autres baleines ont péri après s’être échouées sur une plage de la côte est de l’île.

« Elles étaient dans un triste état. Le temps que nous arrivions, les deux-tiers étaient déjà mortes. Nous avons dû euthanasier les autres » a raconté Hans Stoffregen, responsable des services de préservation des ressources naturelles. Et de déplorer : « C’était affreux, mais rien n’aurait pu être fait pour les sauver. C’était la solution la plus humaine ».

Si aucun des cétacés qui se sont échoués à Farewell Spit n’a pu être sauvé, 42 ont pu l’être sur la péninsule de Coromandel grâce à des bénévoles et des vacanciers qui les ont remis à l’eau. L’une des femelles sauvées a ainsi pu donner naissance à un baleineau dans les minutes qui ont suivi sa remise à la mer.


Vidéo : podcastjournal.net  Source : maxisciences.com

Algérie : un cachalot s'échoue sur la côte de Ténès...
Une dépouille de cachalot dérive au large de la Réunion...

Laisser un commentaire