Le cétacé du mois d’avril : la Baleine à bec de Cuvier…

Baleine à bec de Cuvier
(Ziphius cavirostris, Cuvier, 1823)

Ziphius cavirostris.jpg

 

LE SAVIEZ-VOUS ?

Chose rare chez les cétacés, la femelle est plus grande que le mâle.     –     Ce cétacé ne possède que deux dents.

Anglais : Cuvier’s Beaked Whale
Espagnol : Zifio de Cuvier
Allemand : Ncuvier Schnabelwal

Sous-ordre Odontoceti
Famille Ziphiidae
Sous-famille : Ziphiidae
Genre et espèce : Seule espèce du genre Ziphius

Distribution : Cosmopolite excepté les eaux polaires. Espèce océanique et pélagique. Eaux profondes, tropicales et froides.

Population :  > 100 000 individus (IUCN, 2010)

Identification sur le terrain :  Difficile à observer, farouche

1.Taille moyenne
2.Coloration variable non uniforme, scarifications variables
3.Petite dorsale triangulaire en position très postérieure

Taille :  5,30 – 6,70 mètres chez le mâle adulte ; 6 – 7  mètres chez la femelle adulte
2,70 cm à la naissance

Description : Corps fusiforme assez robuste en forme de cigare. Tête petite dotée d’un rostre non marqué. Coloration très variable du gris au brun. La tête du mâle et partie du corps antérieure à l’aileron dorsale très clairs. Le corps est marqué de cicatrices longues provoquées lors d’interactions sociales. Les marques rondes sont générées par de petits requins parasites (Isistius sp.) La femelle présente une coloration plus claire et brune. La caudale est proportionnellement large. Les pectorales peuvent s’insérer dans de légères dépressions sur les côtés.

Régime alimentaire : Plusieurs espèces de calmars, crustacés et de poissons benthiques. La baleine à bec saisit sa proie par succion avant de l’ingérer.

Comportement : Comportement farouche, longues immersions, espèce très discrète en surface. Elle tend à éviter et fuir les embarcations. Il lui arrive parfois de s’approcher des bateaux et de sauter hors de l’eau. Sa vitesse de déplacement est de 2 à 3 noeuds, mais peut atteindre 10 noeuds. Assez grégaire, en petits groupes jusqu’à 25 individus.

Période de reproduction : Peu connue. La maturité sexuelle est atteinte à 6 mètres chez la femelle et 5,50 mètres chez le mâle. Les mises-bas semblent prédominer en automne.

Statut de conservation : Espèce pélagique peu étudiée.

IUCN : LC : Préoccupation mineure (2008)
CITES : Annexe 2

Menaces : Les facteurs susceptibles de déclin de la population sont l’appauvrissement des ressources alimentaires, la compétition avec les pêches commerciales, la capture accidentelle dans le matériel de pêche, et les taux élevés de sons anthropogéniques, en particulier les sonars militaires et d’études sismiques. Les spécimens échoués ont montré des signes de prise accidentelle dans les filets et d’intoxication au plastique.

Echouage.jpgRéférences :

Brownell Jr., R. L., Yamada, T., Mead, J. G. and van Helden, A. 2006. Mass strandings of Cuvier’s beaked whales in Japan: U.S. naval acoustic link ? International Whaling Commission.

Heyning, J. E. 2002. Cuvier’s beaked whale Ziphius cavirostris. In : W. F. Perrin, B. Wursig and J. G. M. Thewissen (eds), Encyclopedia of Marine Mammals, pp. 305-307. Academic Press, San Diego, USA.

Jefferson, TA., Leatherwood, S., Webber, M.A. (1993) FAO Species identification guide. Marine Mammals of the World. UNERP/FAO, Rome, 320 pp.

IUCN 2009. IUCN Red List of Threatened Species. Version 2009.2. <www.iucnredlist.org>. Downloaded on 20 February 2010.

Télécharger la fiche pédagogiquefichier pdf

Découvrez les Cétacés des mois précédents ! : Le Dauphin de Risso La Baleine Bleue Le Lissodelphis Boréal La Fausse Orque Le Dauphin d’Hector

 

Découvrez les autres espèces de cétacés dans le dossier : Classification illustrée des cétacés du Monde  

Orques et techniques de chasse...
Les dauphins profondément stressés par les bateaux de plaisance...