Nouvelle Zélande : les îles Tokelau se déclarent sanctuaire pour les baleines…

WELLINGTON, Nouvelle Zélande – Les îles Tokelau, dans le Pacifique sud, se sont auto-proclamées mercredi sanctuaire de baleines, ce qui porte à 18 millions de km2 la zone de protection du mammifère marin dans l’Océan Pacifique.

Ce groupe d’atolls coralliens a interdit la chasse à la baleine dans ses eaux, soit 290.000 km2, a annoncé le porte-parole des Tokelau, Foua Toloa lors d’une réunion sur la protection des mammifères en Nouvelle-Zélande, où a été condamné la chasse par des pays comme le Japon. Il s’agit du 11e sanctuaire officiel dans le monde.

Si ces sanctuaires n’ont qu’une force morale, les défenseurs des baleines y voient un soutien à la protection des populations en danger comme les baleines à bosse et les baleines franches australes.

« Les baleines ne connaissent pas les frontières, et les Tokelau feraient preuve de négligence si elles n’aidaient pas les îles du Pacifique voisines dans le soutien à la protection des baleines dans notre région », a-t-il ajouté.

Environ 1.500 personnes vivent aux Tokelau, un protectorat de l’ONU, qui dépend de la Nouvelle-Zélande située à 500 km au nord des Samoa.

Onze pays et territoires du Pacifique ont établi des sanctuaires dans leurs eaux territoriales : l’Australie, les îles Cook, les Fidji, la Polynésie, la Nouvelle Calédonie, Niue, la Papouasie Nouvelle-Guinée, les Samoa, les Tokelau, les Samoa américaines et les Vanuatu.

(C)Sabine_Picasaweb2.jpg

Source : google.com (15.04.10)

Mercredi 21 avril : Journée mondiale pour les Cétacés !
Qu'est-ce qui tue les baleineaux de la péninsule de Valdés ?

Laisser un commentaire