Peter Bethune : « Je ne regrette rien »…

L’Australie a saisi mardi la Cour Internationale de Justice (CIJ) contre le Japon, estimant que ce pays viole ses « obligations internationales » en pratiquant la pêche à la baleine. Peter Bethune, le militant écologiste arrêté en février dernier, a enfin pu, mercredi, s’expliquer devant la cour tokyoïte. Ses propos ont provoqué l’ire des Japonais, qui le qualifient de « fasciste ».

« Pensez-vous que lancer une bouteille d’acide sur le pont du bateau était sans danger », a demandé le juge à Pete Bethune. « Oui », a répondu le militant de Sea Shepherd qui est jugé depuis trois jours à Tokyo pour avoir blessé au visage un jeune marin japonais en jetant une flasque d’acide butyrique (beurre rance) en février, contre le baleinier Shonan Maru 2 dans l’océan austral. Peter Bethune est également accusé de s’être introduit illégalement, trois jours plus tard, à bord de ce navire, en découpant à l’aide d’un couteau un filet de protection. Peter Bethune, 45 ans, voulait ainsi protester contre le naufrage de son trimaran, l’Ady Gil, percuté le 6 janvier par le baleinier. Le militant écologiste risque jusqu’à quinze ans de prison. Lundi, le troisième jour de son procès, il a enfin été invité à raconter sa version des faits. « Nous avons lancé les bouteilles pour détourner l’attention du Shonan Maru afin que notre hélicoptère puisse décoller et filmer la chasse aux baleines. Je n’ai jamais eu l’intention de blesser quelqu’un et j’ai jeté ma bouteille à un endroit du bateau où je ne voyais personne. »Sinon je ne regrette rien, ni les faits, ni mes actes », a-t-il juré, avant d’annoncer qu’il ne retournerait plus en Antarctique.

Whaling (C)FLickr.jpg

Mais l’accusation qui a présenté une vidéo où Peter Bethune pousse des cris de triomphe quand sa bouteille percute le baleinier japonais conteste cette version des faits. « Peter Bethune s’est servi d’un lanceur pour envoyer sa bouteille. Et aujourd’hui il ne regrette rien et ne s’excuse pas pour ses actes. Je veux voir une punition sérieuse dans cette affaire », a déclaré le procureur japonais, tandis qu’un membre du public lançait à l’adresse de Peter Bethune : « Fachiste ! Terroriste ! ». Un avis qui semble être partagé par une grande majorité de bloggers selon la presse nippone. « Lancer une bouteille même remplie d’eau est dangereux. Un enfant de cinq ans le sait », écrit le blogueur baptisé Domon.

S’il faut lui pardonner, alors il faut pardonner à tous les gangs de ce pays.

« S’il faut lui pardonner, alors il faut pardonner à tous les gangs de ce pays. En outre, seul un idiot peut croire que Bethune va arrêter et ne plus aller en Antarctique juste parce qu’il vient de le promettre », écrit un autre blogueur, Mirai Shikou. D’autres blogueurs estiment que Pete Bethune a été manipulé par Sea Shepherd et son Président Paul Watson. « Il reste à aboyer d’un endroit sûr comme l’Australie. Il n’a pas le courage de venir ici soutenir son ami. C’est comme si Paul Watson pensait qu’il disposait de plein des militants ‘jetables’ comme Pete Bethune », commente ainsi un groupe de paroles sur Internet baptisé : « le comité pour réfléchir au problème Sea Shepherd ». Un groupe qui estime que Sea Shepherd s’est servi de la notoriété de Pete Bethune et de son trimaran pour médiatiser le combat écologiste. Enfin, à l’extérieur du tribunal, la police a dû intervenir pour séparer les membres d’un groupe japonais extrémiste de droite qui réclame la pendaison du terroriste Bethune et de deux Néo-Zélandais qui avaient déployé des banderoles pour la remise en liberté de leur concitoyen.

J.G

Source : lnc.nc (03.06.10) – Voir les récentes Infos en rapport :  Chasse à la baleine : un militant écologiste inculpé au Japon ! Japon : Pete Bethune risque la prison pour avoir défendu les baleines ! Soutenir Pete Bethune via Facebook : Free Pete Bethune  (« Libérez Pete Bethune« )

Japon : dix-huit mois de prison requis contre deux défenseurs des baleines...
Chasse à la baleine : l'Australie porte plainte contre le Japon devant la Cour internationale de justice !