La Réunion : un dauphin retrouvé mort dans le lagon de la Saline…

Ce matin, un promeneur a découvert un dauphin dans le lagon de la Saline, à Saint-Gilles. Rapidement, il a alerté un moniteur qui s’est rendu près de l’animal en kayak.

D’après l’association Globice, le dauphin était déjà mort au moment où il a été découvert car après l’avoir pris en charge ils ont constaté de l’eau dans ses poumons.

D’après les premiers examens et prélèvements effectués cet après-midi, il s’agit d’un dauphin mâle adulte, de type long bec, qui mesurait 2,05 m. Les causes de sa mort restent inconnues. Seule certitude, le dauphin n’est pas mort par un choc lié à une attaque et cela faisait plusieurs jours qu’il ne se nourrissait pas au regard de son ventre vide.

Vieillesse ? Maladie ? Autre éventualité ? Les professionnels de l’association Globice expliquent qu’il est encore trop tôt pour affirmer quoi que ce soit et attendent les résultats des prélèvements envoyés au Centre de Recherche des Mammifères Marins de la Rochelle.

Cet événement est l’occasion de rappeler à la population qu’il est important de signaler les animaux échoués à ce numéro : 06 92 65 14 71. Dans une telle situation, il est recommandé de ne pas toucher l’animal pour ne pas le blesser, le stresser davantage ou même lui transmettre des maladies.

04_2010 (C)qnr_Flickr-.jpg

Voici le communiqué envoyé en fin de journée par l’association Globice Réunion :

« Ce matin vers 9h un pêcheur Patrick Sincere remarque un aileron dans le lagon de la Saline et découvre alors qu’il s’agit d’un dauphin apparemment mort. L’animal est ramené à la côte par un moniteur du Club Nautique de l’Ouest (CNO) de La Saline et le Réseau Échouage de La Réunion est alerté via la Réserve Naturelle Marine (RNM).

Arrivés sur les lieux, Christophe Cadet, Bruce Cauvin et Yannick Clain, trois agents de la RNM, font les premières constatations et dressent une zone de sécurité. Mireille Emonot vétérinaire du Réseau Échouage ainsi que Violaine Dulau, Laurent Mouysset et Virginie Boucaud de GLOBICE, coordonnateurs du réseau échouage de La Réunion, arrivent un peu plus tard sur site.

Équipés du « kit échouage » qui a été financé par la DIREN en 2008, contenant le matériel nécessaire aux interventions sur les échouages, les membres GLOBICE procèdent aux mesures et prélèvements nécessaires qui seront envoyés au Réseau National d’Échouage coordonné par le Centre de Recherche sur les Mammifères Marin de La Rochelle. L’intervention, qui se fait à proximité du CNO et de l’école de Saline, suscite la curiosité de nombreux jeunes qui se confondent en questions diverses. C’est l’occasion de leur expliquer l’anatomie et la biologie du dauphin.

Le dauphin est un Long Bec (Stenella longirostris) adulte mâle, espèce couramment rencontrée de la côte au large de La Réunion en groupe d’une dizaine à plusieurs centaines d’individus. A l’exception de quelques griffures, certainement dues au passage de l’animal sur la barrière de corail, il ne portait aucune trace d’autre blessure. D’autre part, l’autopsie réalisée par Mireille Emonot et Bernard Reche, vétérinaires du Réseau Échouage a révélé qu’il y avait de l’eau dans les poumons et que le tube digestif était vide, ce qui laisse penser que la cause de la mort n’est pas un accident mais plutôt un affaiblissement progressif dû à une maladie ou autre pathologie.

Avec l’échouage de deux jeunes dauphins tâchetés pantropicaux (Stenella attenuata) le 09 février et le 24 avril, il s’agit du troisième échouage de dauphin à La Réunion depuis le début de l’année 2010. A La Réunion entre 1 et 4 échouages sont recensés chaque année. »

Source & photos : leconomiste.com (08.06.10) – Voir aussi : GLOBICE

États-Unis : échouage d'une baleine à bosse à New York...
Algérie : près d’une dizaine de dauphins échoués au port d’El-Djamila depuis janvier...