Céphalorhynques de Commerson captifs – Bilan 2009

Le céphalorhynque de Commerson (Cephalorhynchus commersonii) est une espèce peu connue et rarement exhibée dans les delphinariums. Il s’agit de l’unique espèce du genre Cephalorhynchus maintenue en captivité.

Le céphalorhynque de Commerson est l’une des espèces de cétacés dont la population est majoritairement constituée d’individus nés en captivité. Le Japon, l’Allemagne et les États-Unis capturèrent 50 individus dans les eaux chiliennes et argentine entre 1979 et 1987. Depuis, aucun individu n’a été prélevé en milieu sauvage. La reproduction en bassin a permis de maintenir deux populations captives réduites au Japon et aux États-Unis composées respectivement de 7 et 10 individus. Cephalorhynques de Commerson en captivite.jpgEn 2009 : – On compte 17 céphalorhynques de Commerson captifs dans 5 delphinariums situés dans 2 pays ;  aux États-Unis et au Japon.

– Le Japon détient le plus grand nombre de parcs exhibant des spécimens captifs avec 3 établissements.

– Le Japon détient 59 % de la population captive dans trois aquariums et les États-Unis 41% dans deux établissements. L’Europe n’a plus de céphalorhynques captifs depuis 2004. Aucun spécimen n’est exhibé en Amérique du Sud, région d’origine de l’espèce depuis 1978.

– La population moyenne est de 3,5 ind/parc aux États-Unis, et de 3,3 ind/parc au Japon. La moyenne mondiale est de 3,4 ind/ parc. – 4 des 50 céphalorhynques de Commerson, capturés à l’état sauvage à des fins d’exhibition entre 1979 et 1987, sont vivants en 2009, soit 8%.

– 65 % des céphalorhynques captifs sont des mâles, avec 11 spécimens reportés, et 35%, soit 6 individus captifs, sont des femelles.

– La population se constitue de 76% d’individus nés en captivité.

On reporte la mort de 72 céphalorhynques de Commerson en captivité ; 63 % des individus morts étaient d’origine sauvage et 37% étaient nés en captivité.

– 30 individus captifs sont morts au Japon entre 1987 et 2008 : 15 individus capturés à l’état sauvage et 15 nés en captivité.

– 22 individus captifs sont morts au Sea World États-Unis, entre 1983 et 2009 : 11 individus sauvages importés en 1983, et 11 petits nés dans l’établissement.Sea World San Diego.jpgPour en savoir plus sur la population captive actuelle, l’historique des captures, la reproduction et la mortalité en bassin :

Télécharger le dossier fichier pdf

Canada : décès de Nala, jeune béluga, à l'Aquarium de Vancouver...
Nouvelles en bref des cétacés captifs - Mai 2010