Fausses orques captives – Bilan 2009

La fausse orque (Pseudorca crassidens) est un cétacé de la famille des Delphinidés, peu connu des scientifiques et du grand public. Néanmoins, dès les années 1960, des spécimens vivants furent capturés dans les eaux territoriales australiennes, nord-américaines et japonaises pour être exhibés dans des parcs marins.

Avec l’actuelle expansion de l’industrie du delphinarium en Asie, les fausses orques, comme les grands dauphins et les bélugas, comptent parmi les espèces capturées vivantes afin d’être vendus aux delphinariums de la région. Ainsi, le Japon est aujourd’hui le premier exportateur de l’espèce au monde. Les fausses orques sont capturées lors des battues annuelles de cétacés et exportées vivantes pour peupler les parcs marins asiatiques.

Shiharama_Adventure_World_(C)_Yoppy_Flickr.jpg

En 2009 :

* On compte 27 fausses orques captives dans 13 delphinariums situés dans 5 pays ; aux États-Unis, au Japon, aux Philippines, en Chine et à Taïwan.

* Le Japon détient le plus grande nombre de parcs exhibant des fausses orques captives, avec 8 établissements.

 * L’Asie détient 93% de la population captive.

* La plus importante population de fausses orques captives se situe au Japon avec 17 individus (68%), suivi par la Chine (20%) avec 5 fausses orques importées en août 2007, puis Taïwan (8%) et les Philippines (4%).

 * La population moyenne est de 1 ind/parc aux États-Unis, et de 2 fausses orques par parc en Asie, soit une moyenne mondiale de 2,1 ind/ établissement.

* Peu de données sont disponibles sur les fausses orques captives en Asie. Le sexe n’a pas pu être déterminé chez 74% des individus. On reporte au moins 3 mâles et 4 femelles.

* 96 % des captives sont d’origine sauvage probable.

De nombreuses fausses orques vivent sans contact avec leurs congénères : au Sea World Orlando (Etats-Unis), à l’Hawaii Institute of Marine Biology (États-Unis), à l’Enoshima Aquarium, à l’Epson Shinagawa Aqua Stadium (Japon) et à l’Ocean Adventure World (Philippines). Durant la période 1960-2009, au moins 62 fausses orques captives ont péri dans les parcs marins internationaux.

Enoshima_Aquarium-_Japon-Captive_pseudo.jpgPour en savoir plus sur la fausse orque, l’historique des captures et l’espèce en captivité en 2009 :  Télécharger le dossier fichier pdf

Canada : décès de Nala, jeune béluga, à l'Aquarium de Vancouver...
Nouvelles en bref des cétacés captifs - Mai 2010

Laisser un commentaire