Orques captives – Bilan 2009

Bien que certaines orques captives soient plus médiatisées que d’autres, comme Lolita, on compte un total de 41 orques captives dans 11 parcs internationaux. La plus importante population d’orques captives se situe en Amérique du Nord avec 24 spécimens (59%), suivie par l’Europe (20%) et l’Asie (20%) avec 8 spécimens, puis l’Amérique latine (2%).

La majorité des orques captives sont des femelles (59%). Les orques capturées à l’état sauvage et survivant aujourd’hui, représentent 32% de la population captive ; la descendance de ces individus représente les 68% restant.

Marineland_Antibes-Wiki-Sharkane-Inouk-Kim2(C)Webshots_com.jpg

Marineland Antibes : Wiki, Sharkane, Inouk, Kim2 – (C) Webshots_com

Quatre orques captives vivent sans aucun contact avec leurs congénères :

– Shouka, orque femelle au Six Flags Aquarium, vit seule depuis son transfert dans le parc de son bassin natal au Marineland d’Antibes en 2002. – Lolita, orque femelle maintenue captive au Seaquarium de Miami depuis sa capture en 1970. – Kshamenk, orque mâle captive au parc argentin Mundo Marino, seul depuis la mort de sa compagne Belen en 2000 à l’âge de 12 ans. – Nami, au Taiji Whaling Museum.

Pour en savoir plus sur l’historique des captures, la reproduction en bassin et le cas du Marineland d’Antibes : 

Télécharger le dossier completfichier pdf

Dossier qui répertorie par établissement (et avec une photo illustratrice) les 41 orques captives actuellement dans le monde :
Télécharger le dossierfichier pdf

Canada : décès de Nala, jeune béluga, à l'Aquarium de Vancouver...
Nouvelles en bref des cétacés captifs - Mai 2010

Laisser un commentaire