Le Japon pourrait quitter la CBI en cas de maintien du moratoire sur la chasse à la baleine…

TOKYO (AP) – Le Japon envisage de se retirer de la Commission Baleinière Internationale (CBI) si le moratoire sur la chasse commerciale à la baleine n’est pas assoupli, a déclaré mardi le ministre japonais de la Pêche.

La CBI, organisation internationale qui régule la chasse à la baleine, tiendra la semaine prochaine à Agadir, au Maroc, sa réunion annuelle. Celle-ci devrait rechercher un compromis entre pays pro- et anti-chasse à la baleine, ce qui pourrait se traduire par une autorisation de pêche à la baleine limitée.

Un moratoire international est en place depuis 1986, mais certains pays comme le Japon, la Norvège et l’Islande chassent la baleine en vertu de dérogations diverses. Une proposition a été présentée à la CBI en avril en vue d’autoriser une chasse commerciale limitée pendant 10 ans.

whale_meat_-(C)_timtak_Flickr.jpg

Le Japon a souvent menacé de se retirer de la CBI par le passé. Interrogé sur un éventuel départ de Tokyo de la commission en cas de non assouplissement du moratoire, le nouveau ministre japonais de la Pêche Masahiko Yamada a dit envisager « diverses options ». Le retrait « est vraiment l’étape finale, et nous ne sommes pas sûrs de la manière dont les choses vont tourner ».

M. Yamada, qui a pris ses fonctions la semaine dernière, est l’un des ministres nommés par le nouveau Premier ministre japonais Naoto Kan.

Des Etats hostiles à la chasse à la baleine comme l’Australie et la Nouvelle-Zélande ont jugé un système proposé de quota de pêche à la baleine inacceptable. Ils exigent également la fin de la chasse à la baleine pratiquée par le Japon dans les eaux de l’Antarctique, présentée par Tokyo comme une pêche à caractère scientifique, ce que contestent ses détracteurs.

L’Australie a décidé de poursuivre le Japon devant la Cour internationale de justice pour tenter d’arrêter cette pêche nippone controversée.

AP

Source :

nouvelobs.com

En savoir plus sur la CBI : diplomatie.gouv.fr International Whaling Commission

Info précédente en rapport avec la 62ème réunion : Protection des baleines : le Maroc veut se positionner sur le plan international… CBI : la Suisse participe à la 62e session annuelle… La baleine à table et dans l’armoire à pharmacie…

Voir aussi : Le Japon accusé de corrompre des Etats pour leur soutien à la chasse à la baleine !

Palau contre la reprise de la chasse à la baleine...
Le Japon accusé de corrompre des Etats pour leur soutien à la chasse à la baleine !