Les baleines menacées par les métaux lourds…

AGADIR, Maroc (AP) – Des chercheurs américains, qui ont réalisé des prélèvements de tissu sur près de 1.000 cachalots en cinq ans, affirment avoir découvert des concentrations alarmantes de métaux lourds toxiques sur ces animaux, a-t-on appris jeudi. Une contamination également inquiétante pour l’homme.

Les taux relevés de cadmium, aluminium, chrome, plomb, argent, mercure et titane sont les plus élevés jamais découverts chez des mammifères marins, selon les chercheurs, qui précisent que la santé des espèces marines et des personnes consommant des produits de la mer pourrait être menacée.

L’analyse de cellules prélevées sur les cachalots montre que la pollution atteint les lieux les plus reculés des océans, des profondeurs de l’océan Arctique aux zones équatoriales, souligne le biologiste Roger Payne, fondateur et président de l’organisation Ocean Alliance, qui a conduit les recherches.

« L’ensemble de la vie marine est chargé de polluants, dont la plupart ont été émis par les humains », a expliqué M. Payne à l’Associated Press en marge de la réunion de la Commission Baleinière Internationale (CBI) organisée cette semaine à Agadir, au Maroc.

Ces polluants « menacent les baleines et d’autres animaux qui vivent dans les océans », et, au final, pourraient contaminer les poissons qui constituent la principale source de protéines pour un milliard de personnes dans le monde, prévient-il. « On pourrait argumenter de manière assez convaincante que c’est la plus grande menace sanitaire à laquelle l’espèce humaine ait jamais été confrontée. »

Monica Medina, responsable de la délégation américaine à la CBI, a porté le rapport à la connaissance des 88 Etats de l’organisation et appelé à approfondir les recherches. « Cela fournit des informations nouvelles et très importantes sur ces dangers et le problème de ce type de polluants dans les océans pour les baleines et leur habitat », a-t-elle déclaré devant des centaines de délégués.
 Dead stranded whales (C) N_I_B_Flickr.jpg

L’étude soulève des questions essentielles pour les humains comme pour les cétacés, a expliqué Mme Medina à l’Associated Press. « Nous devons en savoir beaucoup plus sur ces problèmes. »

Entre 2000 et 2005, les chercheurs ont collecté des échantillons de tissu sur 955 cachalots à l’aide de fléchettes spéciales. Les cachalots, qui se déplacent dans les océans des pôles aux tropiques, sont au sommet de la chaîne alimentaire marine, à l’instar de l’homme.

Les échantillons ont été envoyés pour analyse au toxicologue John Wise à l’université du Maine du Sud. Les chercheurs ont été surpris par les résultats. Si l’on ignore les trajets effectués par les animaux, M. Payne évoque des éléments montrant qu’ils avaient ingéré les métaux lourds loin des lieux où ceux-ci avaient été émis. Les polluants avaient probablement été transportés par les courants marins.

« La plus grande surprise a été le chrome », explique M. Payne. Cette substance résistante à la corrosion est utilisée dans l’acier inoxydable, les peintures, les teintures et le tannage du cuir.

M. Wise a appliqué du chrome à des cellules de cachalot saines en laboratoire pour en étudier les effets. Il a découvert que la concentration de chrome découverte chez les cachalots était plusieurs fois supérieure à celle entraînant la mort des cellules saines en laboratoire, a expliqué M. Payne.

Une autre surprise a été l’aluminium, utilisé dans les emballages, des ustensiles de cuisine ou encore le traitement de l’eau bien que ses effets soient inconnus. M. Payne souligne que les femelles cachalots transmettent l’aluminium à leurs petits lorsqu’elles les nourrissent. Les conséquences pourraient être terribles pour les baleines comme pour l’homme, prévient-il.

« Je ne vois pas d’avenir pour les baleines en dehors de l’extinction », conclut-il. « Ce n’est pas une préoccupation des gouvernements, mais je pense que ça devrait l’être. » AP

Source : nouvelobs.com (24.06.10)

En savoir plus sur la CBI : La Commission Baleinière Internationale (CBI)… International Whaling Commission
Infos précédentes en rapport avec la 62ème réunion : Protection des baleines : le Maroc veut se positionner sur le plan international…CBI : la Suisse participe à la 62e session annuelle…La baleine à table et dans l’armoire à pharmacie…Le Japon pourrait quitter la CBI en cas de maintien du moratoire sur la chasse à la baleine…Palau contre la reprise de la chasse à la baleine…Le Japon, trublion des négociations sur la chasse à la baleine… Chasse à la baleine : nouvelles accusations de corruption ! CBI : victoire pour les baleines, le moratoire est maintenu ! Le Japon, champion de la protection de ses intérêts de pêche… CBI : après 3 ans d’efforts, le Groenland peut chasser la baleine à bosse…
Voir aussi : Le Japon accusé de corrompre des Etats pour leur soutien à la chasse à la baleine !

Comprendre le comportement social diplomate des dauphins...
La Commission Baleinière Internationale (CBI)...

Laisser un commentaire