Le cétacé du mois d’août : la baleine à bec de Blainville…

La baleine à bec de Blainville
(Mesoplodon densirostris, Blainville, 1817) Baleine a bec de Blainville.jpgAnglais : Blainville’s beaked whale
Espagnol : Zifio de Blainville
Allemand : Blainville zweizahnwal

Sous-ordre: Odontoceti
Famille :  Ziphiidae
Genre Mesoplodon
Espèce : l’une des 14 espèces du genre Mesoplodon.
  LE SAVIEZ-VOUS ?
L’os de la mâchoire des baleines à bec de Blainville est extrêmement dense ; plus que l’ivoire des éléphants, d’où son nom latin Mesoplodon densirostris.

                     
Habitat : Eaux tropicales et chaudes de tous les océans. Latitudes très élevées. Profondeurs privilégiées entre 130 et 1300 mètres selon les régions. 

Population: Aucune estimation disponible.

Identification sur le terrain: Difficile

1.   Corps robuste comprimé latéralement
2.   Mâchoires inférieures incurvées
3.   Petit aileron dorsal situé à l’arrière du corps

Taille:  Mâle : 4,4 mètres  Femelle : 4,6 mètres  A la naissance : 1,9 mètres.                                                  Poids :  Mâle : 800 kg Femelle : 1000 kg A la naissance : 60 kg
        Description : Baleine à bec la plus commune, répandue et probablement abondante. Elle est uniformément grise; foncée sur la partie dorsale avec un ventre plus clair. Les adultes âgés, en particulier les mâles, présentent de nombreuses marques rondes et des cicatrices causées par les dents de congénères, au niveau des flancs et du dos. Le contour de l’œil est noir. Le rostre marqué est fin et assez long. La mâchoire inférieure caractéristique est fortement arquée. Les mâles ont une dent sur la partie supérieure de chaque arche de la mandibule inférieure. Les femelles ont les mâchoires supérieures et inférieures blanches.

Régime alimentaire: Calmars et de poissons (Gadidae et Myctophidae).

Comportement : Nageur discret et farouche. Les plongées sont d’au moins 22 minutes. Fait surface lentement en créant très peu de remous. Les individus passent peu de temps en surface durant la journée afin de réduire l’exposition aux prédateurs naturels : orques et grands requins. Forme de petits groupes de 3-9 individus composés de femelles, de leurs petits et d’un mâle.

Reproduction: Les femelles atteignent la maturité sexuelle vers l’âge de 9 ans. Elles mettent bas à un unique petit. (C) Colin McLeod_.jpgStatut de conservation :

IUCN : DD : Données insuffisantes
CITES : Appendice II
CMS : Non listée

Menaces: L’espèce n’a jamais été ciblée par des chasses commerciales mais est occasionnellement tuée pour la consommation humaine aux Philippines et à Taïwan. Prises accidentelles reportées dans les filets des pêcheurs au Japon et à Hawaï. L’espèce peut confondre ses proies avec des débris de plastique et les ingérer, causant parfois la mort. Sensible à la pollution acoustique, et victime des sonars et tests acoustiques de la Navy, qui sont responsables d’échouages ponctuels.

Références: Boris Culik (2010) Odontocetes. The toothed whales : « Mesoplodon densirostris ». UNEP/CMS Secretariat, Bonn, Germany. Crédit photo : © DP © Colin D.Mc Leod

Télécharger la fiche pédagogique fichier pdf

 Dossier-jpg.jpg Découvrez les Cétacés des mois précédents ! : Le Marsouin Aptère L’Inie de Geoffroy Le Céphalorhynque de Commerson La Baleine à bec de Cuvier Le Dauphin de Risso La Baleine Bleue Le Lissodelphis Boréal La Fausse Orque Le Dauphin d’Hector

Découvrez les autres espèces de cétacés dans le dossier :

Classification illustrée des cétacés du Monde  

Déclin du phytoplancton...
Nouvelle stratégie de prédation découverte chez les grands dauphins...