Australie : des dauphins innovent en pêchant au moyen de coquillages !

Dr Krützen et ses collègues Mr Simon Allen et Dr Lars Bejder, de la Cetacean Research Unitde l’Université de Murdoch, ont décrit une nouvelle technique de chasse chez les dauphins de Shark Bay, en Australie occidentale. Les biologistes ont recueilli une série de photographies des dauphins portant des coquillages sur leurs rostres (photo de gauche) et expliquent la raison de ce comportement.

Ces grands dauphins ont développé une extraordinaire stratégie, innovante et rare en utilisent leurs rostres pour saisir et transporter des coquillages de grande taille. Les dauphins cherchent ces coquillages pour se nourrir des poissons qui s’y réfugient. Il est probable que les dauphins poursuivaient initialement les poissons qui trouvaient alors refuge dans les coquillages, et ont maintenant appris à apporter les coquillages en surface afin d’y faire sortir leurs proies.

Un dauphin insère son rostre dans une coquille de taille suffisante, puis soulève le coquillage du sol marin et le remonte à la surface. Il ne reste plus au dauphin qu’à secouer le coquillage pour le vider de son eau et d’y déloger le poisson qui tombe dans son gosier (photo du centre).

Ce comportement est rarement observé, mais il a été identifié par un nombre de chercheurs travaillant à Shark Bay.  Cette stratégie de prédation est « assez spectaculaire » d’après les chercheurs qui ont publié les photographies et le détail du comportement dans le journal Marine Mammal Science.

« Nous ne savons pas si les dauphins cherchent des coquillages non vacants, s’ils tombent sur les coquillages avec des poissons à l’intérieur par hasard, ou encore s’ils poursuivent activement les poissons vers les coquillages puis les remontent à la surface pour les faire sortir »explique M. Allen à la BBC. Les chercheurs soupçonnent les dauphins de poursuivre volontairement les poissons vers les coquillages, préalablement localisés, grâce à une nage erratique, avant de se saisir des coquillages et de remontrer  rapidement en surface. “C’est assez surprenant qu’ils manipulent d’aussi grands, lourds et encombrants objets de façon à obtenir un repas” dit M. Allen. “Ce comportement est peu commun, sinon on l’observerait plus souvent”. Pour le moment, il n’y a pas de données qui montrent que ce comportement est culturellement transmis entre les dauphins mais “je dirais qu’on a eu beaucoup de chance d’observer un dauphin en train d’inventer de nouvelles techniques de chasse” conclut M. Allen. C KatrinBacher SimonAllen[2].jpg

Autres sratégies de chasse uniques

Les dauphins de Shark Baysont bien connus des scientifiques et font partie de l’une des populations de grands dauphins les plus étudiées au monde. « Les dauphins de Shark Bay sont connus pour être d’ingénieux inventeurs, montrant un remarquable spectre de stratégies de prédations, qui n’ont jamais été observées auparavant au sein d’autres populations de cétacés » explique le Dr Michael Krützen, biologiste à l’Université de Zurich en Suisse.

Par exemple, ces dauphins ont développé un nombre de façons inédites de capturer du poisson. Parfois, les dauphins pratiquent « l’hydroplanning ». Au moyen d’énergiques coups de caudale, ils s’élancent en eaux très peu profondes avant de se laisser glisser parallèlement à la plage, dans quelques centimètres d’eau comme un « hydravion ». Il saisissent ensuite les poissons réfugiés dans des eaux tellement peu profondes qu’auparavant les cétacés ne pouvaient pas les atteindre. Une fois échoués sur la plage et leur proie entre les mâchoires, les dauphins se remettent à flot en ondulant leurs corps, comme les orques sur les plages de Patagonie.

Une autre stratégie employée par les dauphins consiste à dénicher les poissons qui se réfugient dans les champs d’algues marines, en frappant le sol de leur caudale. Les bulles produites par les mouvements d’eau emportent les poissons avec elles et les dauphins s’en emparent.

Enfin, une des stratégies les plus remarquables, adoptée par les dauphins, est la technique de l’éponge, connue comme « sponging » (photo de droite). Certains dauphins recherchent volontairement des éponges qu’ils enfilent sur leur rostre, et les utilisent comme « gants » ou « boucliers » afin de protéger cette extrémité sensible lorsqu’ils la frottent contre le sol sablonneux à la recherche de proie. Cette stratégie est un technique culturelle transmise par les mères chez leurs petits, et constituent le seul exemple d’utilisation d’outil culturellement transmis chez tous les cétacés.

Source : bbc.co.uk  (08.09.10)

La pollution sonore affecte la vie marine...
Nouvelle-Calédonie : l’Opération Cétacé de retour !

Laisser un commentaire