Nouvelle-Zélande : premier échouage d’un dauphin sablier en 150 ans…

Le Dr Karen Stockin, biologiste marin de l’Université de Massey en Nouvelle-Zélande fut contactée afin d’effectuer une nécropsie sur un cétacé échoué. En général, il s’agit du corps d’un lagénorhynque obscur ou d’un grand dauphin, les deux cétacés les plus communs le long des côtes néo-zélandaises. Cependant, à sa grande surprise, il s’agissait d’un dauphin sablier, ou dauphin crucigère, (Lagenorhynchus cruciger) ; le premier à s’échouer sur le territoire de Nouvelle-Zélande en 150 ans.  L’espèce a été baptisée ainsi à cause de sa coloration particulière en forme de sablier qui orne ses flancs. Les groupes de lagénorhynques sabliers fréquentent l’océan austral et ne s’aventurent que rarement plus au nord, autour des côtes sud de la Nouvelle-Zélande. Lagenorhynchus cruciger - (C) Masset UniversityCette découverte fortuite est donc l’opportunité d’en savoir plus sur l’espèce très discrète, dont peu de connaissances sont disponibles sur la biologie, son régime alimentaire, son écologie ou sa vie sociale. Une fois la nécropsie achevée, les chercheurs espèrent stocker des échantillons du cétacé au Te Papa Museumde Wellington pour des études plus poussées. Source : treehugger.com  (09.09.10)

Ile de la Réunion : sauvetage d’une baleine au large...
Dellys (Boumerdés, Algérie) - Un dauphin échoue sur la plage...

Laisser un commentaire