Egypte : des nouvelles des dauphins d’Hurghada…

Les quatre dauphins retenus dans la piscine d’une villa à Hurghada ont été transférés dans un nouveau bassin pour terminer leur quarantaine.

L’ONG HEPCA – Hurghada Environmental Protection and Conservation Association – a fait venir Ric O’Barry pour les aider à résoudre le problème des dauphins trouvés dans la piscine d’une villa privée, et animer une soirée d’information à Hurghada.

L’américain Ric O’Barry est un ancien soigneur et dresseur de dauphins (dont ceux de la célèbre série « Flipper le dauphin ») devenu militant anti-captivité après avoir constaté la mort par le stress de plusieurs de ses protégés.

C’est le personnage principal dans « The Cove », un film sur la pêche (ou plutôt la capture et le massacre) de 23 000 dauphins dans la baie de Taiji, au Japon. C’était la première fois que le célèbre activiste voyait des dauphins dans le désert et il s’est étonné que l’on puisse éprouver le besoin de construire un delphinarium dans un endroit où l’on pouvait voir des dauphins en liberté dans la mer toute proche.

Le film que HEPCA a posté sur You-Tube raconte le transfert des dauphins de leur petite piscine sale jusqu’à un grand bassin aux normes nationales pour terminer leur quarantaine.
 

 Ric O’Barry s’y exprime en lançant une nouvelle campagne contre la captivité des dauphins : NO TANK YOU, un jeu de mots qui est un mélange d’expressions anglaises qui signifie « Non merci, pas d’aquarium pour toi ».

La polémique n’est pas finie.
Il va falloir encore beaucoup de courage et de détermination aux militants d’Hurghada pour empêcher la construction de delphinariums sur les bords de la mer Rouge. Ou ailleurs…

Source : plongeur.com  (22.11.10) Voir la Newsprécédente en rapport : Egypte : la vérité sur les dauphins en captivité à Hurghada… 

Lidl suspend sa campagne de publicité pour le delphinarium de Harderwijk aux Pays-Bas !
Bilan - Retour vers le Grand Bleu… 1€ pour venir en aide aux dauphins Tom & Misha !