Guadeloupe : le Catadive sur la piste des cétacés…

Les Heures saines sont reconnues depuis plus de dix ans comme un partenaire de choix pour découvrir les cétacés. Associé avec Guadeloupe évasion découverte, la Diren et différentes autres associations, le club de plongée bouillantais respecte scrupuleusement une charte rigoureuse. Deux fois par semaine, les amateurs écotouristes sortent à bord du Catadiv, à la rencontre de ces gros mammifères marins.

Avant le départ pour l’aventure, des explications sont données par le capitaine, l’équipage, les guides et les membres des Heures saines, à l’aide de panneaux pédagogiques qui ont beaucoup de succès. Comme ces animaux évoluent dans un milieu naturel, les observations ne sont pas systématiquement réussies. Pourtant, les statistiques du club, sur l’année précédente, donnent 97% de réussite. Bien entendu, avant le départ, le capitaine rappelle quelques règles de sécurité importantes en mer.La sortie est planifiée généralement en deux temps. Dès que le Catadive largue les amarres, il se dirige vers le nord, sur une distance de 4 milles. Une écoute est effectuée avec un hydrophone directionnel. Cela permet de localiser la présence éventuelle des cétacés et la direction à prendre.

Afin que tous puissent participer à cette phase de repérage, chacun scrute l’horizon à leur recherche. C’est relativement facile puisque ces animaux exécutent des sauts impressionnants et leur souffle s’aperçoit également de très loin.Les sorties du Catadive s’inscrivent dans le stricte respect de la protection de la mer et des animaux. Elles ont lieu dans le grand sanctuaire pour les mammifères marins, créé le 5 octobre 2010, à Montenego Bay, en Jamaïque, et appelé Agoa – du nom qui avait été donné à la déesse de la mer par les Amérindiens.Agoa recouvre 138 000 km2 et est destiné à renforcer la protection des cachalots, de la baleine à bosse, du rorqual et de bien d’autres espèces. Un atout également pour l’aspect économique et touristique de la région. Sperm whale (C) Cianc-Flickr.jpg
Source : franceantilles.fr  (13.12.10)

Un Marckois pense avoir surfé à côté d'une baleine... C'était tout sauf un effet d'optique !
Incroyable rencontre entre un nageur et un dauphin d'Hector saisie en image !

Laisser un commentaire