Une baleine à bosse se promène dans le détroit du Pas-de-Calais !

Depuis quelques semaines, pêcheurs, scientifiques, douaniers, et promeneurs font de drôles d’observations au large de nos côtes.

En effet, une baleine à bosse se trouverait actuellement dans le détroit du Pas-de-Calais. Ses brèves apparitions ne laissent aucun doute pour les spécialistes d’OCEAMM (Observatoire pour la conservation et l’étude des animaux et milieux marins). Le plus important maintenant est de pouvoir l’identifier et s’assurer de son bon état de santé.Selon la chargée de programme d’OCEAMM, Blandine Mélis, « les baleines à bosse peuvent être identifiées individuellement car chaque animal présente des marques blanches et noires uniques sur la nageoire caudale, comparables aux empreintes digitales humaines. Un catalogue international regroupe l’ensemble des photographies d’identification. » close up -(C) -karolik_Flickr.jpg Rarement observée dans la Manche

La baleine à bosse (Megaptera novaeangliae) est un mammifère marin dont l’aire de répartition est assez vaste. Elle vit à la fois dans les eaux froides et tropicales, suivant son rythme biologique. Elle peut mesurer jusqu’à 14 mètres, et se nourrit de zooplancton et de petits poissons, ce qui l’a peut-être attiré le long de nos côtes poissonneuses. Cet animal est très rarement observé en Manche et mer du Nord. Toutes les informations qui seront faites sont donc bonnes à prendre et à transmettre : localisation, taille, marques sur le corps, comportement, direction, vitesse, présence d’oiseaux ou d’autres animaux à proximité.
C’est donc dans ce contexte qu’un avis de recherche lancé par OCEAMM a été envoyé auprès de plusieurs structures relais communiquant vers le grand public dont le centre Maréis à Étaples-sur-Mer.En diffusant l’information on peut sensibiliser beaucoup plus de monde, ainsi que la très grande communauté de pêcheurs d ‘Etaples qui passent 90 % de leur temps en mer. Ce sont les premiers observateurs de ce qui se passe au large. « L’OCEAMM se chargera également de diffuser ces informations auprès de toutes les organisations ou associations travaillant sur les mammifères marins », explique Arnaud Decaix, le responsable des aquariums.Des fiches d’observations sont disponibles dans le hall de Maréis. Si vous la croisez, surtout n’oubliez donc pas de prendre un maximum de photos de l’animal et de sa nageoire caudale (queue) ! Attention toutefois, de ne pas s’approcher à plus de 100 mètres de l’animal afin de ne pas le déranger.

En cas d’observation, merci de contacter directement OCEAMM au 06 37 52 56 65 ou le CROSS Gris Nez, si vous êtes en mer, qui relayera immédiatement l’observation.

Source : lavoixdunord.fr  (25.01.11)  Newsen rapport : Sangatte : une baleine à bosse observée dans le détroit du Pas de Calais…  Baleine à bosse au large des caps : les scientifiques sur le qui-vive…  

Jeux de palmes et de nageoires entre un baleineau à bosse et un plongeur !
Baleine à bosse au large des caps : les scientifiques sur le qui-vive...

Laisser un commentaire