Mammifères marins échoués : des précautions à prendre – Saint-Jean-de-Monts…

Deux mammifères marins se sont échoués récemment sur les plages du pays de Monts (Ouest-France du 21 janvier). Chaque année, on dénombre en moyenne une vingtaine d’animaux sur les plages du Pays de Monts à Noirmoutier.

La communauté de communes du pays de Monts indique aux promeneurs les consignes à suivre en cas de découverte d’un dauphin, d’un phoque ou plus rarement d’une baleine. « Il est interdit de manipuler et de déplacer des animaux échoués. La première chose à faire est de contacter les services de la commune ou le centre de recherches des mammifères marins… Une fois les secours prévenus, il est cependant possible d’hydrater l’animal avec un linge humide. »

Que l’animal soit en vie ou non, des prélèvements sont opérés. Si l’animal est mort, une autopsie est pratiquée par une personne membre du réseau national des échouages. Cette démarche a pour but de comprendre la cause de la mort de l’animal.

Les gestes préconisés sont essentiels pour protéger les promeneurs. Ils permettent d’éviter d’éventuelles agressions ou la transmission de maladies. Afin d’augmenter les chances de survie des mammifères ramenés à la côte, des bénévoles sont habilités à intervenir. Dans le nord-ouest Vendée, la Ligue pour la protection des oiseaux est le relais du réseau national des échouages.

Centre de recherches des mammifères marins au 05 46 44 99 10. Grampus -2006 (C) Changhua Coast Conservation Action_Flickr.jpgSource : ouest-france.fr  (22.01.11) 

Italie : un rorqual commun échoué meurt sur la côte en Toscane...
Nouvelle-Zélande : nouvel échouage de globicéphales...