USA, Baie de Floride : échouage massif de baleines pilotes…

La raison de l’échouage de 16 baleines pilotes dans la la baie de Floride dite « Florida Keys »* jeudi dernier reste encore entièrement à élucider. Beached pilot whale--- (C) scotproof_Flickr.jpgEn 2003 déjà, 25 globicéphales noirs s’étaient échoués sur les cote de la « Florida Keys », nous rappelle Anne Biddle, directeur de l’Institut des mammifères marins.

« Ils ont tendance a rester en banc, et se collent les uns aux autres quand l’un d’entre eux est malade »

« Aujourd’hui, ces baleines se sont retrouvées en eaux peu profondes, et les vétérinaires de l’institut essayent actuellement d’évaluer si c’est la totalité ou seulement l’un d’entre eux qui est malade, et surtout ce qui les a poussé à venir s’échouer ici. »

Les globicéphales noirs vivent et chassent en groupes les seiches et les calmars.Ces bancs de 15 à 50 individus peuvent être croisés à proximité des côtes. Le reste de son menu est composé de poissons comme la morue ou le maquereau. Un mâle, qui peut peser jusqu’à 4 tonnes, a besoin de 50 kg de nourriture par jour. Les adultes mesurent de 5 à 6,5 mètres pour un poids qui varie de 1 800 kg pour les femelles à 3 800 kg pour les mâles.

Il existe de nombreuses causes possibles ; maladies, parasites, bruits forts, toxines ou simple confusion, qui peuvent expliquer l’échouage en masse de ces baleines explique Chris Parsons, professeur à la George Mason University et expert en échouage de cétacé dans le monde entier.

Ces dernières années, les ondes bruyantes causés par les sonars de la marine d’exploration pétrolière et de gaz, mais aussi les tremblements de terre ont retenu notre attention comme une cause possible des échouages de baleines. Les globicéphales noirs, comme les autres baleines à dents, ont leur propre système de sonar, comme les chauves-souris, qu’ils utilisent pour cartographier et se déplacer dans leur environnement. Un simple bruit fort peut désorienter une baleine. Si il est trop fort, le bruit peut même causer des blessures interne à la baleine.

Mais d’autres hypothèses sont possibles :

Les toxines produites par les algues au cours des marées rouges, suffisent parfois à les désorienter.

Les parasites ou les maladies, y compris la méningite, peuvent causer un trouble sur une ou deux baleines, et aura une influence sur le reste du banc en son entier qui les protégera en les accompagnant.

Dans cet échouage, trois baleines sont déjà mortes, et les sauveteurs ont bouclé un périmètre de sécurité avec des filets, pour pouvoir effectuer des examens de sang et des évaluations.
Source : sott.net (06.05.11)

Les Keys* (de l’espagnol cayo, « caye ») sont un archipel situé à l’extrémité sud des États-Unis sur le détroit de Floride qui sépare l’océan Atlantique du Golfe du Mexique. Il forme la baie de Floride et s’étend du sud-est de la péninsule de Floride, près de Miami, prend une direction sud puis s’oriente vers l’ouest à Key West ; il se termine sur l’île inhabitée de Dry Tortugas. Key West se trouve à 145 km seulement de Cuba. Les Keys se composent d’un millier d’îles et d’îlots. Exception faite des îles sablonneuses située à l’extrémité nord de l’archipel, les Keys constituent les derniers vestiges de vastes récifs qui commencèrent à se former ici, il y a de 10 à 15 millions d’années, alors qu’une mer peu profonde submergeait la région.

Source : noxmail.us   Actualité récente en rapport : Échouage de globicéphales en Australie : 21 meurent, 11 sont sauvés…   Échouage massif d’un groupe de 400 globicéphales noirs aux Iles Falklands…  

Australie : un père et son fils sauvent un dauphin échoué !
Nouvelle-Zélande : échouage d'une baleine bleue pygmée...