Guadeloupe : sur la bonne voie…

L’état des lieux de l’environnement en Guadeloupe devient de plus en plus satisfaisant. Les progrès sont lents et les annonces mettent souvent du temps à être suivies d’effets. Mais force est de reconnaître que, globalement, on progresse. Beaucoup reste à faire, notamment en matière de tri sélectif ou de maîtrise de l’énergie. Mais cette année 2011 devrait emporter des progrès intéressants dans ces deux domaines. close up-------- (C) karolik_Flickr.jpgC’est vrai notamment dans le domaine de la gestion des déchets. Les décharges de Terre de Haut, Terre de Bas, Marie Galante et Saint-François sont fermées. Il ne reste plus que celles de la Désirade et de la Gabarre, qui cesseront normalement toute activité fin 2012. La réhabilitation de la Gabarre est en cours, ainsi que les travaux de construction de la plateforme multifilière. Progrès aussi, ceux qui touchent à la protection des espaces naturels — notamment via le Parc national et le Conservatoire du littoral — et des espèces en danger : la création du sanctuaire baleinier est exemplaire d’une réelle volonté française de prendre toute sa part dans ce combat quotidien.Beaucoup reste à faire, notamment en matière de tri sélectif ou de maîtrise de l’énergie. Mais cette année 2011 devrait emporter des progrès intéressants dans ces deux domaines.

Source : guadeloupe.franceantilles.fr  (03.05.11)

Actualité récente en rapport :Projet – Sur la Route des Baleines…  

Manifestation pour protéger la baie de Wissant...
La France va davantage protéger le milieu marin et améliorer son état écologique...