Gros animaux marins : pas rares sur notre littoral !

L’apparition du requin-pèlerin au large de Wissant attire fort justement l’attention, mais notre littoral reçoit très régulièrement la visite de gros animaux marins…  megaptera (C) ndanger_flickr.jpg Phoques : attention, pas touche !Les phoques en premier lieu, qui fréquentent assidûment le Dunkerquois ou la baie d’Authie, au large d’Étaples. Un de ces charmants mammifères, peu farouche, s’est approché à plusieurs reprises tout près du rivage, ces dernières semaines, au niveau de Berck-sur-Mer, se glissant même parmi des baigneurs pour le moins surpris. Pendant plusieurs jours, il a constitué une véritable attraction… même s’il a légèrement mordu un adolescent. On ne touche pas, donc. Et comme l’animal n’était ni blessé, ni malade, ni échoué, et qu’il appartient à une espèce protégée, il est exclu de le capturer. Il fallait donc le laisser vaquer à ses occupations estivales. Danse avec les dauphins.C’est ce qui est arrivé à Vincent, 24 ans, un habitant de Wimereux qui pêchait à 25 km au large de Boulogne-sur-Mer, en avril 2007. Le jeune homme, accompagné de deux amis, a d’abord vu quatre à cinq dauphins sauter aux abords de son embarcation. Très vite, ce sont une quinzaine de ces majestueux mammifères qui surgissent des flots, immortalisés sur une vidéo grâce à un appareil photo numérique. La raison ? Il semblerait qu’au printemps, la quantité de plancton explose en mer, ce qui attire harengs et anchois… dont sont friands les dauphins. Un peu plus tôt en ce mois d’avril 2007, d’autres pêcheurs avaient aperçu quatre dauphins devant le Gris-Nez.Baleines : à leurs risques et périls. Comme on peut le lire ci-dessous, les baleines sont habituées du détroit du Pas-de-Calais.
Pour le meilleur et pour le pire. Un rorqual de six mètres et d’une tonne et demie a été repêché au large de Calais le 24 mars. Il a été percuté par un navire, probablement lorsqu’il remontait à la surface. Ce phénomène n’est pas rare dans le détroit le plus fréquenté du monde. Il arrive régulièrement à des promeneurs de tomber sur un cétacé échoué sur notre littoral. Une baleine à bosse, de bonne taille et plus chanceuse, a été observée plusieurs fois, en décembre et janvier, au large de la Côte d’Opale.

Source : lavoixdunord.fr (26.08.11) Actualité récente en rapport :Mammifères marins : le premier guide d’identification et d’observation est sorti !   Voir également :Rencontrer les Cétacés en milieu naturel…  

Une baleine s’invite aux Régates royales !
Mammifères marins : le premier guide d'identification et d'observation est sorti !