Mort de dauphins : l’enquête contre Connyland pourrait être rouverte…

Face aux reproches de conflit d’intérêts dont fait l’objet le procureur qui a classé la plainte contre le le parc à dauphins thurgovien Connyland, cette dernière pourrait être réétudiée. 2007 (C) Tambako the Jaguar_Flickr.jpgLe Ministère public thurgovien pourrait réétudier la plainte de deux organisations de protection des animaux contre le parc de loisir Connyland à Lipperswil (TG). Il évalue cette possibilité face aux reproches de conflit d’intérêts dont fait l’objet le procureur qui a classé la plainte.

Les documents du dossier ont été transmis à un procureur du Ministère public général, indique vendredi le procureur général Andreas Zuber. Celui-ci étudiera la possibilité d’une réouverture du dossier.

Dans leur plainte déposée en 2010, OceanCare et la Fondation pour l’animal dans le droit avaient dénoncé les mauvais traitements infligés aux dauphins de Connyland. Les deux organisations se basaient sur des déclarations de deux «entraîneurs» du delphinarium.

Le procureur alors en charge du dossier a classé cette plainte la semaine dernière, contestant les reproches des protecteurs des animaux. Le parc de loisir a en outre fait parlé de lui ces derniers temps en raison de la mort étrange de deux dauphins en une semaine, les 8 et 13 novembre derniers.

Le Ministère public général a en outre dessaisi le même procureur d’une enquête sur des menaces anonymes présumées, reçues par les responsables de Connyland. L’enquêteur a été fortement critiqué ces derniers jours pour ne pas s’être dessaisi lui-même des deux dossiers. Il préside en effet un club de handball sponsorisé par le parc de loisir.

Source :  tdg.ch   (18.11.11) Actualité précédente en rapport :  Suisse – Affaire Connyland : rave-party, dauphins morts et politique…    

Nouvelles en bref des cétacés captifs – Novembre 2011...
Suisse - Affaire Connyland : rave-party, dauphins morts et politique...

Laisser un commentaire