Parc des Calanques : quelques nouvelles…

Calanques : Gaudin défavorable aux propositions de la commission d’enquête publique

Le sénateur-maire UMP de Marseille, Jean-Claude Gaudin, « ne partage pas » plusieurs propositions de la commission d’enquête publique qui a rendu le 29 décembre un avis favorable assorti de quatre réserves sur le projet de création du parc national des Calanques.

M. Gaudin « ne partage pas la demande d’intégration dans le +coeur de parc+ de l’archipel du Frioul et notamment de la bande littorale de 500 mètres en mer autour du Frioul », écrit-il lundi dans un communiqué.

Il refuse également que « le noyau villageois des Goudes » soit classé dans le coeur du parc, soumis à une réglementation plus stricte.

Enfin, il « reste totalement hostile au classement de la partie basse » du parc municipal Pastré dans le périmètre de l’aire optimale d’adhésion (AOA), située autour du coeur du parc, comme le souhaite la commission d’enquête.

M. Gaudin oppose le même refus pour les quartiers de Marseilleveyre, du Roy d’Espagne et de la Cayolle, jugeant « indispensable que l’on en reste à la version n°3 du projet qui avait fait l’objet d’un consensus général ».

« Je m’oppose résolument à l’interdiction de la chasse », écrit-il encore, appelant également à « rester à la version n°3 du projet » pour les zones de non pêche qui s’étendent sur 10,5% du coeur marin.

Jugeant que « l’enquête publique a été un succès », il a « salué la recommandation d’accorder un siège au conseil d’administration aux représentants des pêcheurs, et surtout la mise en oeuvre d’un plan de reconquête de la qualité des eaux pour Cortiou ».

L’enquête publique, qui s’est tenue du 17 octobre au 17 novembre, a donné lieu à un avis favorable de la commission d’enquête publique au projet de création du parc national des Calanques.

Une assemblée générale finale est prévue le 4 janvier avant une assemblée générale extraordinaire pour avis final et approbation de la dernière version du projet prévue le 20 janvier. La signature du décret de création du parc national des Calanques devrait intervenir en avril 2012.

Le parc des Calanques – le premier créé en France métropolitaine depuis 1979 et le troisième parc périurbain au monde après Le Cap et Sidney – a pour objectifs la préservation de la biodiversité, de la quiétude des lieux et du patrimoine culturel.

Source :  sciencesetavenir.fr   (02.01.12) (C) Creative Commons--.jpg Un accord trouvé sur le parc national des Calanques


Le Groupement d’intérêt public des Calanques a annoncé vendredi être parvenu à un accord prévoyant l’entrée dans le coeur terrestre du parc national des espaces naturels de l’archipel du Frioul, après les réserves de la commission d’enquête publique et du maire de Marseille.

Dans un communiqué, le député UMP Guy Teissier, qui préside le GIP, indique qu’il proposera, lors de la prochaine assemblée générale le 20 janvier, la réintégration en coeur du parc (zone soumise à une réglementation plus stricte) des terrains non construits du Frioul. En revanche, le village, le port et le pourtour marin de l’archipel en resteront exclus.

Autre modification apportée au projet : l’ajout dans l’aire optimale d’adhésion du lycée paysager et d’aménagement des Calanques, la partie de la copropriété du Roy d’Espagne non déjà incluse, la Cayolle (au sud de l’avenue Colgate), ainsi que plusieurs parcelles du 11e arrondissement.

Les zones de non pêche, qui s’étendaient dans la version 3 du projet sur 10% du coeur marin, « ne seront pas modifiées, afin de ne pas fragiliser les compromis actés à ce stade », souligne le GIP. Même statu quo pour la chasse qui n’est pas interdite.

Enfin, un siège sera accordé au sein du conseil d’administration pour la représentation des pêcheurs professionnels.

L’enquête publique, qui s’est tenue du 17 octobre au 17 novembre, a donné lieu à un avis favorable de la commission d’enquête publique, toutefois assorti de quatre réserves, portant notamment sur l’archipel du Frioul.

Le sénateur-maire UMP de Marseille, Jean-Claude Gaudin, qui s’était dit lundi opposé à plusieurs de ces conclusions, s’est félicité que « la sagesse ait prévalu et qu’un consensus ait pu se dégager pour faire aboutir ce dossier ».

Il souligne que ses demandes « concernant Marseilleveyre, les Goudes et Pastré, qui ne sont pas en coeur de Parc, de même que la bande littorale autour du Frioul », ont été prises en compte.

« Le droit de chasse ayant été maintenu, il n’y a plus d’obstacle pour que Jean-Claude Gaudin puisse adopter la version 4 du texte », selon une réaction de l’élu transmise à l’AFP.

Ces dernières évolutions seront soumises au vote de l’AG du 20 janvier pour avis final avant transmission aux instances nationales. La signature du décret de création du parc national des Calanques devrait intervenir en avril 2012.

Le parc des Calanques – le premier créé en France métropolitaine depuis 1979 et le troisième parc périurbain au monde après Le Cap et Sidney – a pour objectif la préservation de la biodiversité, de la quiétude des lieux et du patrimoine culturel.

Source :  sciencesetavenir.fr   (06.01.12) Actualité récente en rapport :  Parc des Calanques : avis favorable de la commission d’enquête publique !  

Saône et Loire : un collège adopte une baleine !
Sur la côte basque, le rejet en mer comme "remède" à la pollution des rivières...

Laisser un commentaire