Des baleines rares…

Des chercheurs australiens ont annoncé avoir filmé un petit groupe de Tasmacètes de Shepherd, premières images connues de ce type extrêmement rare de baleines à bec.  (C) Chris Vee-Flickr.jpg Ces cétacés dotés d’un bec qui ressemble à celui d’un dauphin n’ont été aperçus en liberté qu’une poignée de fois.

C’est une première pour les scientifiques australiens. L’équipe de la Division antarctique australienne était à la recherche de baleines bleues au large des côtes de l’Etat de Victoria  en janvier lorsqu’elle a repéré une espèce de Tamascète de Shepherd, des individus d’une espèce de baleines à bec si peu fréquente qu’on ne dispose d’aucune estimation de sa population. Selon le chef de l’équipe de chercheurs Michael Double, ces cétacés dotés d’un bec qui ressemble à celui d’un dauphin n’ont été aperçus en liberté qu’une poignée de fois depuis leur découverte en 1937. Ils n’ont jamais été filmés. Le Tasmacète de Shepherd a une peau grise et blanche et peut peser jusqu’à plus de cinq tonnes, pour une longueur de six mètres à l’âge adulte.

Unique. « Ces animaux sont connus quasi seulement au travers des cadavres échoués sur des plages, et il n’y en a pas eu beaucoup », a déclaré Michael Double, qualifiant ces images d’ « uniques ». Le Tamascète de Shepherd évolue vraisemblablement dans les mers de l’hémisphère Sud. « Ce sont des animaux qui vivent au large, en eau profonde et lorsqu’elles remontent à la surface, c’est pour de très brefs instants », a-t-il précisé. Les scientifiques pensaient jusqu’à présent que cette baleine avait un mode de vie solitaire.Or les images montrent un groupe d’une dizaine de Tasmacètes de Shepherd, a noté le chercheur. « C’est très excitant d’avoir vu ce groupe, ça va changer ce qui avait été écrit à leur sujet. Nos deux experts sur les baleines vont étudier les images pour tenter de déterminer leur taille et préparer un article scientifique », a ajouté Michael Double.
Source :  lnc.nc  (25.02.12) 

L'acidification des océans sans précédent depuis 300 millions d'années...
Les baleines sont stressées par le bruit des navires...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *