La compagnie aérienne Hong Kong Airlines interdit le transport de dauphins !

Le 28 février 2012, David Scott, un des responsables de Sea Shepherd Conseration Society au Royaume-Uni, a reçu une réponse de la compagnie aérienne Hong Kong Airlines à un courrier qu’il avait envoyé et qui dénonçait le transport de dauphins sauvages du Japon vers le Viêt-Nam. La compagnie aérienne y assurait qu’elle considérait cette situation comme très sérieuse et allait faire une déclaration à ce sujet. Le courrier notifiait: « En tant qu’entreprise investie dans la préservation et la protection de la faune, Hong Kong Airlines a émis une interdiction immédiate de tout transport d’espèces protégées ».
  dolphin - Japan-Kagawa-Shikoku-08 (C) sekido_FLickr.jpg Cette déclaration a été prise trois jours après que le coordinateur de Sea Shepherd Hong Kong, Gary Stokes, accompagné de plusieurs autres activistes, ait rendu visite au siège social d’Hong Kong Airlines, porteur d’une pétition regroupant 2 400 signatures et d’une copie du documentaire récompensé aux Oscars « The Cove » (La Baie de la honte). La communauté internationale de protection animale, informée de l’incident, s’est réunie pour entreprendre une action contre Hong Kong Airlines pour sa complicité dans l’exploitation des dauphins sauvages.

L’impact de cette décision devient évident dans la remarque faite par Gary Stokes :“Personnellement, je pense que les conséquences de cet incident vont bien au delà du cas particulier de Hong Kong Airlines. C’est la brèche dans la digue que nous espérions tous. Cette action envoie un message clair à toutes les compagnies aériennes: transporter des dauphins les expose à une publicité extrêmement négative qui aura des conséquences en termes de perte d’activité bien supérieures au profit à court terme réalisé grâce au transport de ces animaux. Si nous parvenons à faire cesser le transport international des dauphins, nous porterons un coup fatal à l’industrie du dauphin captif et si cette industrie cesse, les massacres cesseront avec elle, faute d’argent».

Voici la déclaration de Hong Kong Airlines :

Déclaration sur le transport de dauphins sauvages du 16 février 2012

28 février 2012 – Le 16 janvier 2012, Hong Kong Airlines a transporté une cargaison spéciale de 5 dauphins vivants du Japon vers le Viêt Nam. La compagnie aérienne s’est assurée que le transport soit effectué en accord avec la réglementation du pays et selon les règles de l’Association internationale du transport aérien pour les animaux vivants, et que les conditions de préparation et de soins aux animaux soient respectées avant l’expédition. Hong Kong Airlines s’est aussi assurée que les permis adéquats d’import et d’export en règle avec la convention internationale du commerce des espèces menacées de faune et flore avaient bien été émis par le Bureau de coopération commerciale et économique, le Ministère de l’économie, du commerce et de l’industrie au Japon et le Département de la protection de la forêt et le Ministère de l’agriculture et du développement rural au Viêtnam.

Les nations du monde permettent encore au Japon de tuer plus de 1000 baleines par an dans le Sanctuaire des baleines de l’océan Austral pour une soi-disant « recherche scientifique ». Aucune publication soumise à un examen collégial n’est encore sortie de ces massacres. Plus grave encore, la viande des baleines continue d’être vendue illégalement et se trouve dans les restaurants, les épiceries et dans les déjeuners des cantines scolaires en dépit des dangers qu’elle représente pour la santé à cause des métaux lourds toxiques qu’elle contient.

Des experts professionnels du Viêtnam et du Japon ont préconisé le transport par avion comme la meilleure solution de transfert pour les dauphins vivants et une équipe avait été mandatée pour évaluer les conditions de transport avant la livraison. Des experts de la vie marine et des chirurgiens vétérinaires étaient à bord pour superviser et surveiller le processus de transport, et un soin approprié a été dispensé pendant toute la durée du voyage par ces experts.

Quelque temps après la livraison, Hong Kong Airlines a été contactée par plusieurs organisations de protection animale, lui demandant de ne pas accepter ce type d’expéditions dans le futur. Hong Kong Airlines s’est rapprochée de ces groupes afin de mieux comprendre leurs inquiétudes, et aussi pour communiquer sur les efforts considérables que la compagnie a fait pour que les réglementations et les conditions de soins minimum soient non seulement garanties mais dépassées et que le transport des dauphins soit assuré en toute sécurité.

Les commentaires et les opinions exprimés par les organisations concernées ont été reçus par Hong Kong Airlines avec beaucoup d’intérêt et ont été évalués par rapport aux informations disponibles au moment du transport.

Hong Kong Airlines souhaite souligner que la compagnie est un membre responsable de l’industrie du transport, qui se soucie de l’avenir et de l’environnement. Puisqu’il semble que des transports de cette nature peuvent mettre en péril la faune sauvage, Hong Kong Airlines a décidé d’interdire immédiatement toute expédition de ce genre.

Pour démontrer son engagement envers l’environnement et la prise de conscience suscitée par les organisations, Hong Kong Airlines apportera sa contribution en faisant une donation à une œuvre de charité consacrée à la protection de la faune sauvage.

Pour plus d’informations, contactez notre Département de la communication au Siège Social à : corpcomm@hkairlines.com

Source : seashepherd.fr  (29.02.12) Actualité récente en rapport :La détention des dauphins et des baleines bientôt interdite en Suisse ?   

Vidéo - Nuit d’ivresse à Sea World...
Nouvelles en bref des cétacés captifs – Février - Mars 2012...