Le vomi de baleine bientôt moins utilisé dans les parfums…

Depuis des siècles, de nombreux fabriquants de parfums utilisent l’ambre gris, sorte de vomi de baleine, dans leur composition pour sa capacité à garder l’odeur concentrée. Cette substance est secrétée par les cachalots pour protéger leurs systèmes digestifs des objets tranchants. Lorsque les baleines le crachent, l’ambre gris réagit avec l’eau de mer salée et lave éventuellement la terre de gros morceaux de rochers, par exemple.      

Sperm_young_Nicklin-pd.jpg

  Les scientifiques ont longtemps cherché des alternatives à ce vomi, qui est rare et coûteux (10.000 dollars le kilo) et qui pousse notamment certaines personnes à chasser les baleines. Il semblerait qu’ils aient enfin trouvé la solution. 
Le cis-abienol, un composant de sauge et de sapin, semble avoir le même résultat dans le parfum. Ce qui réjouit Joerg Bohlmann, professeur à l’Université de Columbia: « Si vous demandez aux consommateurs s’ils préfèrent avoir un peu de vomi de baleine dans leur parfum ou de la résine d’un arbre à l’odeur parfumée, ils ne peuvent pas choisir la première proposition. »

Source : 7sur7.be  (10.04.12)  Plus d’infos sur l’espèce & fiche pédagogique téléchargeable : Le grand cachalot

Norvège : 3 baleines tuées...
Butin décevant pour la pêche à la baleine au Japon...

Laisser un commentaire