Un parc à baleines chez les chasseurs de dauphins ?

Les officiels de Taiji, la ville tristement célèbre pour sa sanguinaire chasse annuelle de dauphins, proposent un parc à baleines chez les chasseurs de dauphins. Cette chasse a été filmée dans le documentaire The Cove. Cynique et inquiétant.       

2.jpg



« Unique au monde »
The Cove, film qui a obtenu l’oscar du meilleur documentaire en 2010, marque tous ceux qui l’ont vu. Les scènes de chasse dans la petite crique et l’hypocrisie des acteurs de cette « tradition » désolante ne s’oublient pas facilement. Les édiles de la ville se sont longtemps lamentées de l’impact d’une telle mauvaise réputation.
Elles semblent enfin décidées à agir. Malheureusement, il ne s’agit pas d’arrêter la chasse aux dauphins. Mais de créer un parc baleinier. Cette attraction « unique au monde » selon ses promoteurs, permettrait aux visiteurs de naviguer, voire de se baigner avec les dauphins et les baleines.
Observer et consommer
Un filet sous-marin fermera une petite baie qui constituera alors un parc de 28 hectares. Chaque année, des animaux sauvages y seront enfermés. Le projet devrait prendre 5 ans pour être réalisé. Outre sa fonction récréative, le parc pourrait aussi être mis à profit pour réaliser des études sur les baleines.
L’initiative risque de faire couler beaucoup d’encre. Pas sûr que les amoureux de la vie sous-marine aillent faire un tour à Taiji pour y admirer les baleines en captivité. D’autant plus qu’un officiel de la ville s’est senti obligé de déclarer à la presse que « les résidents n’estiment absolument pas contradictoire d’observer les dauphins et de les consommer ». Espérons que ce type de personne n’aille jamais au zoo admirer pandas, primates et tigres en voie de disparition.   

Source :  greenetvert.fr  (25.05.12) Actualité récente en rapport :« J’ai vu assassiner 189 dauphins »… 

Massacres de globicéphales aux Iles Féroé & projet Blood Rowing : 1€ pour faire la différence !
Massacres de globicéphales aux Iles Féroé & projet Blood Rowing : 1€ pour faire la différence !