Le cétacé du mois de juin : la baleine boréale…

La Baleine boréale (Balaena mysticetus, Linnaeus1758) Baleine du groenland.jpgAnglais : Bowhead whale
Espagnol : Ballena boreal
Allemand : Grönlandwal

Sous-ordreMysticeti
Famille : Balaenidae
GenreBalaenaEspèce : Unique espèce du genre Balaenaet de la famille Balaenidae. La population est divisée en cinq stocks : Mers de Bering-Chukchi-Beaufort (Alaska, Canada, Russie) ; Bassin Hudson Bay-Foxe (Canada) ; Baie de Davis Strait-Baffin (Groenland et Canada) ; Mer de Svalbard-Barents (Groenland, Norvège, Russie) ; et la mer d’Okhotsk (Russie, Japon).

 LA JEANNE CALMENT DES BALEINESLa baleine boréale est l’une des espèces de mammifères à la longévité la plus élevée. Une baleine tuée en Alaska en 2007, portait dans sa graisse un projectile breveté en 1879, ce qui suggérait que la baleine avait entre 115 et 130 ans.Habitat : Endémique de l’hémisphère nord. Eaux froides arctiques et subarctiques.Vit à proximité de la banquise sauf l’été.

Population : >10 000 individus.

Identification sur le terrain: Assez facile

1.   Grande taille, couleur noire,
2.   Absence d’aileron,
3.   Menton blanc. Bowhead whale -Foxe Basin- Nunavut-Canada- (C) Ansgar Walk.jpg
Taille :  Adulte : 12-18 m (mâles) – 14-20 m (femelles)            A la naissance : 3,5 m Poids :  75-100 tonnes A la naissance : 900kg
Description : Corps de grande taille, très robuste. Coloration générale noire hormis le menton blanc et parfois quelques taches sur le ventre. Absence d’aileron. Tête imposante mesurant 1/4 de la longueur totale du corps. Le crâne mesure 5 m. Bouche très incurvée. Caudale échancrée au bord de fuite lisse. La plus adaptée des baleines aux eaux froides, possède une couche de graisse épaisse de 50 cm. Les femelles sont généralement plus grandes que les mâles.

Régime  alimentaire:  Se nourrit principalement de krill et  d’invertébrés, dont des méduses  des copépodes, des mollusques dérivants et des Euphosiacés.

Comportement: Utilise son énorme tête pour briser la glace épaisse et créer des trous d’air afin de pouvoir respirer.

Reproduction: La femelle donne naissance à un seul petit. Maturité sexuelle: 20 ans lorsque les individus atteignent 13-14 mètres. Intervalle entre les naissances: 3-4 ans. Gestation: 13-14 mois.

Statut de conservation: – IUCN : LC : Préoccupation mineure (2008)
– CITES : Appendice I (1975)
– CMS : Appendice I

Menaces: Chasse: L’espèce a fait l’objet d’une chasse intensive à partir du 16e siècle et ses effectifs se récupèrent de façon variable selon les régions sous la protection de la Commission baleinière internationale (CBI) dont elles jouissent depuis 1946. La population de la mer d’Okhotsk est en danger (EN) et celle de la mer de  Svalbard-Barents est toujours en danger critique d’extinction (CR) d’après l’évaluation de l’IUCN des sous-populations de cette espèce. Une chasse baleinière traditionnelle est autorisée par la CBI et des quotas sont délivrés pour la population indigène d’Alaska et de Russie, sur la base d’avis scientifiques. Ces prises n’ont pas d’impact sur la récupération du stock. Collision le matériel de pêche et les embarcations: L’espèce est sujette aux collisions avec les embarcations et est également reportée comme prise accessoire dans le matériel de pêche. Ces collisions engendrent des blessures sévères voire la mort des individus. Dégradation de l’habitat: Les explorations de gaz et de pétrole en Arctique peuvent affecter négativement les baleines boréales. La pollution et les embarcations touristiques sont des facteurs potentiels de dérangement pour l’espèce et de dégradation de son habitat. Réchauffement climatique: Une réduction importante du la banquise arctique est attendue au cours du siècle et les conséquences sur l’espèce sont incertaines. Bowhead whale -Foxe Basin- Nunavut-Canada--- (C) Ansgar Walk.jpg

Référence : http://www.iucnredlist.org/apps/redlist/details/2467/0 Crédits photo: © NOAA, ©  Ansgar Walk
Télécharger la fiche pédagogique fichier pdf

  Cetace du mois-Juin-Balaena mysticetus.jpg    Découvrez les Cétacés des mois précédents ! : La baleine à bec de Longman   L’orque pygmée   Le Dauphin de Fraser   Le dauphin à bosse de Chine   Le lagénorhynque obscur   Le rorqual commun   La vaquita ou marsouin du Golfe de Californie   Le plataniste du Gange   Le dauphin tacheté de l’Atlantique   L’orque La baleine franche Le dauphin commun à bec court Le mésoplodon du Pérou Le marsouin de Dall La baleine grise Le grand dauphin Le rorqual de Bryde Le globicéphal tropical Le grand cachalot

Le béluga La baleine à bec de Blainville Le marsouin aptère L’inie de Geoffroy Le céphalorhynque de Commerson La baleine à bec de Cuvier Le dauphin de Risso La baleine bleue Le lissodelphis Boréal La fausse orque Le dauphin d’Hector

Découvrez les autres espèces de cétacés dans le dossier : Classification illustrée des cétacés du Monde

Les orques craignent le manque de nourriture, pas les bateaux...
L'appétit de la baleine expliqué par un organe sensoriel novateur...

Laisser un commentaire