Le capitaine Paul Watson reçoit un passeport de la Nation Originelle…

Le capitaine Paul Watson, fondateur de Sea Shepherd Conservation Society, a eu l’honneur de se voir remettre un passeport de la Nation Originelle au cours d’une cérémonie qui s’est tenue à Melbourne. 450px-Paul_Watson_portrait.jpg


Le vendredi 19 janvier, les représentants de Sea Shepherd, Anna Gordon et Jordan Crooka, ont accepté ce passeport au nom du capitaine Watson, qui se trouve actuellement à bord du navire amiral de Sea Shepherd, le Steve Irwin.Après sa récente démission de Sea Shepherd USA et de Sea Shepherd Australie, le capitaine Watson est resté à bord du bateau pour rendre compte de la campagne de Sea Shepherd pour la défense des baleines.

Ce passeport, dont l’émission a été coordonnée par le Jabir Jabir et Nyul Nyul Robert Augustine, de la région du Kimberley, et qui a été signé par le représentant de l’ambassade aborigène, Robbie Thorpe, membre du clan des Krautungalung de la nation Gunaï, propriétaires coutumiers de Lake Tyers, est une manifestation de la solidarité qui existe entre les Peuples Premiers d’Australie et le capitaine Watson. Alors que les dirigeants de nombreux pays ont laissé le capitaine Watson sans aucun soutien, c’est une marque de reconnaissance de la part des Premiers Australiens pour les années qu’il a passé à veiller sur la planète et les créatures qu’elle abrite.

M. Thorpe a déclaré: « Nous apprécions l’action des écoguerriers tels que le capitaine Watson. Quiconque vient ici pour défendre notre flore et notre faune est le bienvenu sur nos Terres. Nous nous réjouissons à l’avance d’y accueillir Paul Watson par une cérémonie traditionnelle de bienvenue, au cours de laquelle nous lui donnerons un nom indigène officiel. »

Le capitaine Watson, acceptant cette distinction, a fait le commentaire suivant: « J’éprouve une fierté sans limites de recevoir un passeport des Premiers Australiens, une communauté indigène qui maintient intact le lien entre les lois de la nature et notre espèce. Quand le peuple aborigène regarde les baleines, ce qu’il voit c’est une âme et un esprit semblables aux siens, et il sait que c’est le même lien qui me guide depuis 1975, lorsque pour la première fois je croisai le regard d’une baleine mourante et vis une autre réalité. Très peu de gens, dans notre société anthropocentrique, comprennent vraiment ce que nous faisons, et pourquoi nous faisons ce que nous faisons pour défendre les baleines. Mais dans la communauté biocentrique, nombreux sont ceux qui voient, écoutent, sentent et ressentent la parenté entre tous les êtres qui vivent sur cette planète dans le continuum de la vie, qui relie le passé, le présent et l’avenir. .Je connais les Krautungalung de la nation Gunaï, et toutes les Premières Nations d’Australie savent ce dont je parle. Je remercie Rodney Augustine, Robbie Thorpe et tous ceux qui m’ont apporté ce soutien qui m’honore. »

Le capitaine Watson est la deuxième personnalité militante à recevoir un passeport à titre honorifique de la Nation Originelle, après le fondateur de WikiLeaks, Julian Assange, qui a reçu cette distinction en septembre dernier.

L’ancien chef du parti écologiste et membre du comité de direction de Sea Shepherd Australie, BobBrown, dit: « Le passeport de la Nation Originelle remis au capitaine Watson est une marque de reconnaissance pour la contribution sans égale de ce grand défenseur de l’environnement à la préservation des baleines d’Australie. Pour avoir délivré ce passeport, les Premiers Australiens vont obtenir le soutien de la majorité des Australiens qui veulent voir Paul Watson en Australie, libre de tout harcèlement de la part des politiques japonais ».

L’an dernier, Sea Shepherd a lancé sa première campagne basée en Australie, l’opération Kimberley Miinimbi,en opposition au terminal gazier controversé de James Price Point sur la côte du Kimberley en Australie Occidentale. Dirigée par Bob Brown et le directeur de Sea Shepherd Australie, Jeff Hansen, sur invitation du peuple Goolarabooloo sur les terres duquel ce terminal gazier serait construit, cette opération attire l’attention sur le littoral du Kimberley pour montrer au monde entier ce que nous pourrions perdre si le développement se poursuit.

« Le lien que les peuples indigènes d’Australie ont avec la terre et la mer, c’est ce qui est essentiel aux yeux du capitaine Watson et de Sea Shepherd », déclare Jeff Hansen, directeur de Sea Shepherd Australie. « Vivre en paix et en harmonie avec la nature et tous ses habitants. Tout crime contre la nature est un crime contre l’humanité, tout simplement parce que la vie sur cette planète est impossible sans un environnement sain, sur terre et en mer. Ce signe de reconnaissance envers le capitaine Paul Watson est une preuve supplémentaire que la majorité des Australiens est contre la chasse à la baleine. Nous devrions tous respecter l’homme qui, en Australie, a mené le combat pour les baleines d’Australie, et lui permettre de faire étape en Australie en toute sécurité. »

Le passeport sera remis au capitaine Watson à son retour de la campagne de défense des baleines. Source : neptunya66.unblog.fr (19.02.13)

Source photo : wikipedia.org 
Actualité récente en rapport :  Les «pirates» de Sea Shepherd se lancent à l’assaut des baleiniers japonais… Baleine et dauphin : manifestation mondiale d’opposants à la pêche japonaise ! Vidéo – Richard Dean Anderson  » Arrêtez la chasse à la Baleine ! »… Chasse à la baleine : les Japonais plus nombreux à soutenir la chasse qu’à s’y opposer… Paul Watson lance un nouveau défi aux baleiniers japonais ! Séoul renonce officiellement à la reprise de la chasse à la baleine ! Vidéo – Au Japon, la baleine n’est plus au goût du jour… Vidéo – Le nouveau patrouilleur de Sea Shepherd est un ancien navire japonais… ! La justice américaine s’interpose entre les baleiniers japonais et Sea Shepherd… Pêche à la baleine : les écologistes prêts à intervenir… Vidéo – Japon : la chasse à la baleine est ouverte… Le Capitaine Paul Watson s’exprime… L’ONG Sea Shepherd au contact des baleiniers japonais dans l’océan Austral…

Chasse à la baleine : un gouffre financier pour le Japon !

Le véritable coût de la chasse à la baleine au Japon…

Chasse à la baleine : une ONG se tourne vers la Cour suprême des Etats-Unis…

La Cour suprême déboute Sea Shepherd…

Vidéo – Les japonais ont harponné une baleine de Minke…

Voir également notre doss

Fin de la chasse annuelle aux dauphins à Taïji, bilan de la saison 2012/2013...
Olivier Blanchard, un Herbretais au Japon contre les massacres de dauphins !