Canada – Déclin de 20 % des bélugas du Saint-Laurent depuis 2000…

(Mont-Joli) La population de bélugas du Saint-Laurent a chuté de 20 % depuis 10 ans, passant de 1100 à quelque 900 têtes.
Weißwal_7-1999 28 10 13.jpg

«La population de béluga du Saint-Laurent était stable ou en légère croissance jusqu’à la dernière évaluation en 2007», affirme pourtant Véronique Lesage,  spécialiste des mammifères marins à l’Institut Maurice-Lamontagne (IML). Le dernier décompte effectué par l’IML, soutenu par les travaux de recherche du Groupe de recherche et d’éducation sur les mammifères marins et de la Faculté de médecine vétérinaire de l’Université de Montréal, change toutefois la donne. La population de bélugas est en déclin. «Il y a un ensemble de facteurs qui expliquent cette chute, pas seulement la hausse de la température de l’eau, même si au sud, on est bien placé pour constater les effets du changement climatique pour cette espèce dont la distribution est le plus au sud. Bien qu’on ne le connaisse pas, il y a aussi le poids relatif du réchauffement de l’eau par rapport à l’effondrement de stocks de poissons de fonds dont dépend le béluga, les contaminants et le trafic maritime», poursuit MmeLesage.  Algues toxiquesCette dernière ignore ce que l’avenir réserve, mais est capable de dresser certains constats explicatifs. «Depuis, il y a eu aussi des algues toxiques et des années avec peu de glace dans le golfe. En 2012, il y a plusieurs veaux morts chez les bélugas, mais pas chez les adultes. Le déclin du nombre de bélugas coïncide avec le réchauffement de l’eau», conclut la chercheuse. Le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat anticipe une autre hausse des températures de 0,3 à 4,8 °C d’ici la fin du siècle. L’hypothèse de maladies infectieuses qui auraient pu affecter les 17 jeunes bélugas retrouvés morts en 2012 le long des rives du Saint-Laurent a déjà été rejetée, selon les nécropsies effectuées à Saint-Hyacinthe sur ces carcasses de veaux recueillies. Depuis 1979, le béluga du Saint-Laurent est protégé de toute chasse.  Le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada a déjà reconnu le béluga comme espèce menacée dans les eaux canadiennes. Le prochain statut est celui d’espèce en voie de disparition tout juste avant la… disparition d’une espèce. La dernière estimation de bélugas dans l’estuaire du Saint-Laurent est de 14 500 têtes, sur une période d’un siècle de 1868 à 1960, selon les chiffres de Pêches et Océans Canada. Source : lapresse.ca (25.10.13) Source photo : wikimedia.org
Plus d’infos sur l’espèce & fiche pédagogique téléchargeable : Le béluga

Publication de la séquence du génome d'un dauphin disparu...
Vidéo - Les secrets du rorqual de Bryde dévoilés grâce à des analyses ADN...

Laisser un commentaire