Crimée : les « dauphins soldats » au service de la Marine russe…

SEBASTOPOL, 26 mars – RIA Novosti Les grands dauphins et otaries de combat de la Crimée, qui appartenaient jusqu’ici à la Marine ukrainienne, passent sous le contrôle de la Marine russe, a annoncé mercredi un employé de l’oceanarium de Sébastopol. 800px-Military-trained-dolphin.jpg

Selon lui, l’oceanarium s’apprête à lancer de nouveaux programmes d’entraînement des mammifères marins militaires dans l’intérêt de la Marine russe. La Marine ukrainienne, à court d’argent, utilisait des programmes d’entraînement élaborés à l’époque de l’URSS. « Les ingénieurs de l’oceanarium créent de nouveaux instruments en vue d’utiliser plus efficacement les grands dauphins et les otaries (…). Nos spécialistes œuvraient pour concevoir des appareils envoyant un signal de détection d’une cible sous-marine par le dauphin sur l’écran d’un ordinateur. Mais la Marine ukrainienne n’avait pas les fonds requis pour développer ce savoir-faire et nous avons été obligés de fermer certains projets », a indiqué l’employé. L’oceanarium de Sébastopol est l’un des deux centres d’entraînement de « dauphins soldats » au monde, l’autre se trouvant à San Diego, aux Etats-Unis. L’URSS a lancé un programme d’entraînement de grands dauphins de combat en 1973 à Sébastopol. Les cétacés avaient pour tâche de repérer des armes et du matériel de combat au fond de la mer et d’attaquer les scaphandriers et navires ennemis avec des explosifs fixés sur la tête. Après la chute de l’Union soviétique et le partage de la Flotte de la mer Noire entre Moscou et Kiev, l’unité militaire chargée de l’entraînement des mammifères marins est passée à l’Ukraine qui n’a relancé ses travaux qu’en 2012. Les mammifères marins sont en mesure de remplir des missions militaires très variées: protéger les bases navales contre les attaques de scaphandriers, repérer et neutraliser les commandos sous-marins, découvrir et localiser des mines, filmer les conduites et les pipelines sous-marins afin de repérer les endroits endommagés ou les explosifs installés par l’ennemi, rechercher des objets à une grande profondeur et les ramener à la surface. Source : fr.ria.ru

Source photo : wikimedia.org
Actualité récente en rapport :
Russie : des dauphins pour surveiller la baie de Sotchi…

Vidéo - Des orques droguées aux psychotropes dans un parc américain...
Il faut du large pour Kshamenk !