L’orque Valentin a tiré sa révérence… Réseau-Cétacés, C’est Assez ! et La Dolphin Connection réagissent par voie de Presse…

4 cétacés décédés depuis le début de l’année 2015 et un 5ème dans un état critique : que se passe t-il réellement au Marineland d’Antibes ?

Les événements catastrophiques ayant récemment frappé le Sud de la France n’auront échappé à personne… Bien que tout aussi sensibles au sort des victimes humaines de ces intempéries, nous sommes également soucieux de l’état des installations du Marineland d’Antibes qui a été dévasté à 90%.

C’est pourquoi, le 8 octobre dernier, nous – trois représentants d’associations dédiées à la protection des cétacés – avons interpellé la Direction Départementale des Services Vétérinaires des Alpes Maritimes aux fins de diligenter une enquête au Marineland d’Antibes et de vérifier les propos « rassurants » tenus par la Direction du parc.

C’est donc avec stupeur que nous avons appris que l’orque Valentin s’est éteinte hier au sein même du parc, dans un bassin encore souillé par la boue.

Les causes de son décès « demeurent inconnues » (du moins non livrées au public).

Dans le même temps, nous apprenons – de sources moins officielles – que le dauphin Alyzé est dans un état critique et que l’orque Wikie refuse de s’alimenter…

Pour rappel, dans le plus grand secret, deux dauphins captifs – Eclair et Mila-Tami – sont décédés au début de l’année 2015 au sein même du Marineland d’Antibes.

La direction du parc ne l’a avoué que contrainte et forcée, le 12 juillet dernier, jour où s’est tenu un rassemblement sans précédent devant l’enceinte du delphinarium afin de sensibiliser les politiques, les médias et le public à la condition des cétacés captifs.

Depuis le début de l’année, 2 décès prématurés de dauphins et 2 décès prématurés d’orques sont donc à déplorer : une véritable hécatombe…

Par ailleurs, nous demandons, par voie de Presse, à la Direction du Marineland d’Antibes :

– Comment elle envisage, à l’avenir, d’assurer la sécurité de ses pensionnaires face à de telles intempéries.

– La communication du rapport de nécropsie de l’orque Valentin.

Enfin, nous tenons à rappeler, et ce tragique événement climatique le prouve, que la captivité ne protège en rien les mammifères marins des « dangers de la liberté » ; au contraire, elle les expose à des dangers inexistants en milieu naturel.

Merci de votre attention,
Sandra Guyomard, Présidente Réseau-Cétacés
Christine Grandjean, Présidente C’est Assez !
Pierre De Vreyer, Président La Dolphin Connection

 

Photo : Par Brunodaud — Travail personnel, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=25867413

Marineland : les associations se mobilisent pour connaitre la vérité ! Communiqué de Presse
Reprise de la chasse aux dauphins, Japon - Ric O'Barry arrêté par la Police... Communiqué de Presse

Laisser un commentaire