Chez les baleineaux, la tête grossit plus vite que tout le reste

Sans titre 50

Les baleineaux ont une croissance asymétrique, avec une longue phase de pause. Et ils utilisent une partie des os déjà existants pour en former de nouveaux.

Les baleines Boréales (Balaena mysticetus) sont des animaux marins qui migrent sur de longues distances, parcourant les eaux froides de l’Arctique en fonction de la fonte ou de la formation des blocs de glace dans l’océan. Ces mammifères sont très impressionnants, premièrement de par leur carrure (90.000 kilos en moyenne) et ensuite de par leur longévité (ils peuvent vivre pendant plus de 150 ans). Ces chiffres étourdissants sont le résultat, entre autres choses, d’un nourrissage efficace. Le régime des baleines Boréales est composé en majorité de krill et de copépodes consommés en grande quantité.Selon une étude publiée dans PLOSone, l’ingurgitation du plancton ne serait pas toujours simple pour les baleineaux, du fait de leur petite mâchoire. Les chercheurs ont découvert par quel moyen impressionnant les jeunes baleines réussissent néanmoins à avaler une quantité suffisante de nourriture pour se maintenir en bonne santé, même après le sevrage.

Les côtes sont dépouillées pour former… la tête

Jusqu’à environ 8 mois, le baleineau a une croissance rapide grâce à l’apport énergétique du lait de la mère qui se révèle être extrêmement riche. Mais entre la période de sevrage et les 5 ans de l’animal, d’étranges phénomènes vont se produire dans son corps. Après la période d’allaitement, le baleineau possède une masse corporelle importante. Cependant, la tête de l’animal et ses fanons (lames situées sur la mâchoire supérieure) ne sont pas encore assez développés pour lui permettre de consommer assez de plancton pour maintenir cette masse. De plus, les ressources sont limitées et bien souvent difficiles à obtenir. Elles vont donc servir en priorité au développement des fanons et de la tête, ainsi par la suite, l’animal pourra, en ouvrant grand la bouche, avaler d’immenses quantités de nourriture. Le reste du corps va, quant à lui, arrêter complètement son développement pendant 4 ou 5 ans. Mais ce n’est pas le seul évènement étrange que les chercheurs ont mis en évidence lors de ces expériences. En étudiant huit baleines, les scientifiques ont découvert qu’en période de croissance de la tête et des fanons, le squelette des baleineaux se voyait dépouillé de sa masse osseuse. Dans quel but ? Afin de faire grossir la tête et la mâchoire ! 40 % de la masse osseuse du corps, particulièrement celle des côtes, est transférée à l’avant. Peu de mammifères utilisent des os déjà existants pour en fabriquer de nouveaux dans une autre partie du corps. Cependant, le phénomène peut être observé chez les mâles cervidés : ils subissent une ostéoporose temporaire affectant là encore plus particulièrement les côtes, afin de permettre la formation de leurs bois.

Source et capture d’écran : sciencesetavenir.fr, le 24/06/2016

Vidéo. Une maman dauphin émet des sifflements pour appeler son bébé
Cette machine révolutionnaire va nettoyer les océans de notre planète