Nouvelle-Zélande – Sauvetage d’une jeune orque & épilogue…

Sauvetage de Tama (aussi connue sous le nom de Bob), l’orque qui avait perdu sa famille…

Les péripéties tragiques de ce jeune épaulard d’environ un an, commencent il y a plus d’un mois, alors qu’il perd sa famille dans la baie de l’abondance en Nouvelle-Zélande. Livré à lui-même, il attend le retour des siens dans le port de Tauranga avec une bouée orange comme point d’ancrage. L’orque attend encore et encore, quasi immobile. Alors qu’il se laisse totalement dépérir la tribu locale, Iwi, le département de conservation (DOC) et l’organisme Orca Research Trust se mobilisent afin de lui porter secours dans les meilleures conditions.

De nombreuses options sont étudiées, notamment la création d’un bassin de soin dans la mer mais c’est finalement un bassin sur les terres dans lequel on transfère l’orque, le protégeant ainsi des forts courants. Refusant le poisson proposé, la jeune orque est nourrie et réhydratée par électrolytes. Sa condition s’améliore doucement et les soigneurs tentent au mieux de lui apporter un soutien émotionnel mais le docteur Ingrid Visser, spécialiste des mammifères marins et des orques pour l’Orca Research Trust avoue ne pas savoir combien de temps l’orque restera dans le bassin. Elle ajoute que, même avec des soins intensifs améliorant son état, la rapidité de guérison dépend aussi de l’animal.

En plus d’apporter tous les soins nécessaires à la guérison, les experts espèrent réunir à nouveau le petit avec son pod, groupe familial. Bien que toute la communauté et les experts joignent leurs efforts, la recherche du groupe d’orques ainsi que les soins demandent beaucoup de fonds, c’est pourquoi une collecte de dons est menée.

Finalement, au début du mois d’août, après plusieurs semaines de soins et malgré la mobilisation des experts du département de conservation (DOC) et des communautés locales, la jeune orque n’a pas réussi à s’en sortir et décède le 6 août au matin. La Ministre de la conservation, Maggie Barry, a exprimé sa plus grande sympathie à ceux qui se sont mobilisés afin de porter secours au jeune cétacé. Le sauvetage et la réhabilitation d’un mammifère marin est toujours compliqué, surtout chez un jeune individu. Si le jeune épaulard avait survécu, cela aurait été la première fois qu’une orque si jeune retourne à l’océan après un sauvetage.

Quelques heures après le décès de la jeune orque, une cérémonie Maori a été organisée afin de lui rendre hommage, puis elle a été mise en terre sur une île qui surplombe une zone de l’océan très fréquentée par les orques.

Sources :

Growing concerns for orca calf, 02.08.16

Stranded Bay of Plenty orca moved to shelter, 03.08.16 (vidéo) 

facebook.com/OrcaResearchTrust

Stranded baby orca dies, 06.08.16

Traduction & résumé : Nelly pour Réseau-Cétacés.

Merci à Wade Doak pour la transmission de l’information.

Une baleine noire libérée de lourds cordages dans la baie de Fundy
Belle-Ile. Un dauphin mort découvert sur une plage de Sauzon.