Une bande d’orques fait fuir les baleines à Tahiti

Un banc d’orques a été repéré sur la côte Ouest de Tahiti, mais aussi au large de la Pointe Vénus et dans le chenal entre Tahiti et Moorea. Si pour les humains, elles ne représentent pas de dangers particuliers, chez les baleines c’est la panique. Depuis quelques jours, ces baleines ont déserté les côtes pour aller plus au large ou sont rentrées dans les passes pour se mettre à l’abri de leur principal prédateur.

La saison des baleines a commencé et les observateurs se sont étonnés de ne plus en voir aux abords des côtes tahitiennes ces derniers jours. Probable cause de cette absence remarquée, la présence d’orques. Si ce prédateur, injustement qualifié de baleine tueuse puisqu’il fait partie de la famille des dauphins, vit toute l’année dans les eaux polynésiennes, plusieurs spécimens ont été repérés au large de Paea mais aussi au large de la pointe Vénus à Mahina et entre les îles de Tahiti et Moorea. Pour l’homme pas de dangers, les accidents sont très rares, mais les baleines ont quant à elles de bonnes raisons de déserter les lieux. L’orque est le principal prédateur des plus jeunes baleines, comme l’explique la présidente de l’association Mata Tohora, Agnès Benet.

Source : radio1.pf, le 10/08/2016

Photo : Cathy Dessouhant

St-Gilles : une baleine et son petit filmés depuis un drone
La belle histoire du jour : Chunsam, le grand dauphin relâché dans la nature a fondé une famille

Laisser un commentaire