Afrique du Sud – Les carcasses de deux baleines à bosse retrouvées sur la plage de KwaZulu-Natal

Durban – Deux baleines à bosse, une adulte et un bébé, ont été retrouvées échouées sur le littoral de la côte nord de la province de KwaZulut-Natal durant le week-end.

Le premier, un juvénile de 4,42m de long, a été retrouvé à Richard Bay samedi matin.

L’agence de protection locale « KwaZulu-Natal EzemveloWildlife » est arrivée trop tard pour secourir le petit, tout juste âgé de 2 ou 3 mois.

Les agents ont alors conclu que la cause du décès semblait naturelle.

Mais entre-temps, le dimanche, une baleine à bosse adulte de 13 mètres de long a été retrouvée sur la plage, juste au nord du camp Cape Vidal, situé dans le parc d’iSimangaliso (réserve naturelle qui comprend le lac de Sainte-Lucie et son estuaire, plusieurs îles et une partie de la réserve maritime côtière).

D’après Mike Bouwer, le responsable du Parc qui a examiné la carcasse, l’animal présentait des morsures visibles tout le long du corps, vraisemblablement infligées par des requins. La Baleine avait également des débris flottants : plastiques et filets, dans ses mâchoires.

900506405

« L’échouage de carcasses est un événement habituel par ici ». « Mardi, une fois l’équipement adéquat sur place, nous nous efforcerons de déplacer le corps sur la plage afin de prévenir des désagréments liés à sa décomposition », commente Terri Castis, porte-parole du Parc d’iSimangaliso.

Une baleine à bosse adulte peut atteindre 16m de long et peser environ 30 tonnes.

2175111560

Dans un communiqué, le parc d’iSimangaliso relatait qu’entre juin et novembre, il n’est pas rare d’apercevoir des baleines, qui remontent de l’Antarctique vers le Sud, traversant la réserve marine pour rejoindre pendant plusieurs mois les eaux chaudes. Durant cette période, elles peuvent être régulièrement aperçues très proches des plages.

C’est également au cours de cette période que les baleines mettent bas ; ce qui en fait le meilleur moment de l’année pour observer ces géants des mers avec leur petit.

Source et Crédit photos : IOL, publié le 4 octobre 2016

Etats-Unis - Une mère lamantin et son petit sauvés au bord d’une route après le passage de l’ouragan Hermine
Saint-Pierre-Quiberon. Les garde-côtes scrutent l’échouage des cétacés