Arctique – Un groupe de baleines boréales filmées par un drone

À l’aide d’un drone, des chercheurs de l’université de Colombie-Britannique (Canada) sont parvenus à filmer un groupe de baleines boréales (Balaena mysticetus), une espèce d’ordinaire très discrète.

Sur cette vidéo, on peut observer des baleines boréales se mouvoir lentement, de 3 à 5 km/h en moyenne, dans les eaux froides de l’Arctique. Difficile de pousser des pointes de vitesse pour cette espèce qui mesure environ 20 m de long et peut peser jusqu’à 100t à l’âge adulte. Après la baleine bleue, elle est le plus grand mammifère du monde.

Mais ces cétacés se distinguent par une autre caractéristique, qui intéresse tout particulièrement les biologistes : leur incroyable longévité. Capables de vivre près de deux siècles, les baleines boréales détiennent le record de l’espérance de vie des mammifères.

Afin de percer leur secret, des chercheurs ont décrypté leur génome en 2015. Avec mille fois plus de cellules que l’être humain, les baleines boréales devraient être davantage exposées aux cancers. Or, il semblerait qu’elles aient développé des mécanismes spécifiques pour se prémunir des tumeurs ainsi que de certaines maladies neurodégénératives.

Autant de défenses qui furent inutiles face à l’appétit féroce de l’Homme. Chassées pour ses longs fanons et son épaisse graisse, sa population a été réduite à portion congrue au siècle dernier. Mais elle se reconstitue peu à peu, grâce aux programmes de préservation. Il resterait aujourd’hui environ 20 000 baleines boréales, réparties principalement dans les eaux du Grand Nord canadien.

Source : National Geographic, le 27 octobre 2016

Rencontre d'une baleine à bosse au large du cap Sicié
Bélugas en péril, émission radio à écouter !

Laisser un commentaire