Emission France culture : « Océans profonds : que sait-on de la vie dans les conditions extrêmes ? »

Abysses

La profondeur des océans est-elle encore une terre inconnue ? Que trouve t-on au fond des mers ? Que sait-on de la vie abyssale ? Jusqu’où explorer le fond des océans ? Avec quels outils explorer et étudier les écosystèmes ? Comment les protéger ?

Il est de coutume de dire que l’on connait mieux la surface de la Lune que le fond de nos océans. Au-delà de 200 mètres de profondeurs, moins de 10% du relief des fonds marins est connu. On a longtemps cru que c’était une zone azoïque dépourvue de toute vie, du fait des conditions extrêmes de pression, de froid et d’absence de lumière. C’est en fait tout l’inverse : les abysses sont peuplés de multiples organismes, dont certains survivent dans des conditions extrêmes.

Que sait-on de la vie dans les océans profonds ? C’est le problème que La Méthode scientifique va tenter de résoudre dans l’heure qui vient.

Et pour regarder au fond de l’abysse avant que l’abysse ne regarde en nous. Pour en parler, à la surface, Claire Nouvian, fondatrice et présidente de l’association BLOOM et ambassadrice des océans pour le compte de l’UICN, l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature et Françoise Gaill, biologiste, spécialiste des écosystèmes profonds océaniques. Elle coordonne le conseil scientifique de la Plateforme Océan et Climat qui est notamment présentée à la COP22 qui a commencé hier à Marrakech.

Les références musicales :

Le titre du jour : « Oceanic landscape » par Lilies on Mars

Générique du début : « Music to watch space girls by » par Leonard Nimoy

Générique de fin : « Bergschrund » par DJ Shadow

Intervenants

Emission à écouter ici

 

Source : www.franceculture.fr, le 08/11/2016

Photo : Abysses Crédits : Claire Nouvian / Fayard

L'atoll d’Aldabra aux Seychelles observe une diminution du nombre de baleines à bosse ; El Niño blâmé
Polynésie Française - Les baleines s’apprêtent à repartir vers l’Antarctique… laissons-les souffler …