Australie – Cette menace pour des millions d’humains qui dort au fond des océans

La disparition du corail de l’océan mondial représente un préjudice sans précédent pour des millions de personnes, tant sur le plan environnemental qu’économique.

eOn savait déjà que la Grande barrière de corail — le plus grand récif corallien du monde en Australie — avait subi une soudaine décoloration et que les coraux blanchis avaient péri en grand nombre. Selon les experts, le problème était dû au réchauffement de l’océan et à l’augmentation de son acidité.

Les derniers calculs indiquent que si cette tendance se maintenait, d’ici 2050 la disparition massive des coraux entraînerait des conséquences catastrophiques pour des dizaines de millions d’êtres humains à travers le monde. Selon le groupe international de chercheurs, le plus important préjudice menace les régions où les récifs coralliens servent à protéger la ligne côtière. Une fois disparues, ces barrières ouvriront la voie aux vagues qui inonderont les colonies côtières.

Les pêcheurs seront privés de leur principale source de revenus, l’industrie touristique sera également affectée dans plusieurs pays dépendant de la Grande barrière de corail. Au final, de très nombreuses personnes pourraient perdre leur emploi, estiment les scientifiques.

Les pays de l’Asie du Sud-Est — Indonésie, Thaïlande, Philippines et d’autres — sont les plus exposés, tout comme les régions côtières de l’Ouest du Mexique, une partie de l’Australie, le Japon et l’Arabie Saoudite. Le problème affectera également la Chine, les Fidji, la Papouasie-Nouvelle-Guinée et d’autre pays qui dépendent fortement des récifs.

Les chercheurs expliquent qu’il faut mettre un terme à la pollution de l’océan mondial pour sauver la Grande barrière de corail, et procéder à de nombreuses études pour comprendre exactement ce qui se passe avec le système de corail mondial et comment sa disparition affectera l’humanité.

Source : Sputnik, publié le 11 novembre 2016
Crédit photo : image Google, libre de droits
Pollution : 17 photos déchirantes des effets sur le monde animal
Actualité scientifique - L'oiseau de mer qui aime l'odeur du plastique