Baie d’Hudson : les ours polaires profitent des carcasses laissées par les épaulards

Toutefois, les ours n’ont trouvé qu’une solution provisoire à un problème qui menace leur existence.

« Les ours polaires ont catégoriquement besoin de glace pour chasser, rappelle Gregory Thiemann. Le déclin de l’habitat entraînera tôt ou tard le déclin de la population. »

Source : Radio Canada – Publié le 9 Décembre 2016 / Crédit photo à la une : iStock

 

Voir aussi : Canada – La présence d’épaulards dans la baie d’Hudson menace les bélugas
Les baleines communiquent à longue distance en sautant hors de l’eau
Canada - La présence d’épaulards dans la baie d’Hudson menace les bélugas