Pleudihen-sur-Rance : Un dauphin retrouvé mort et scarifié

Ce mercredi, une promeneuse a fait une macabre découverte le long des bords de Rance, à Mordreuc, sur la commune de Pleudihen-sur-Rance, dans les Côtes-d’Armor : le cadavre d’un dauphin commun, scarifié et éventré par une main humaine.

Il a fallu quelques minutes à Gaël Gautier, directeur de l’association Al Lark, régulièrement en charge des autopsies de mammifères échoués, pour se rendre compte de ce qu’il avait sous les yeux, jeudi, le long des bords de Rance, à Mordreuc, dans les Côtes-d’Armor : le cadavre d’un dauphin, scarifié, éventré et partiellement édenté.

Éventré, éviscéré

« Une promeneuse nous a appelés lorsqu’elle a découvert le corps du mammifère, le 11 janvier. L’animal était enfoncé dans une vase très collante. Je n’ai pas vu tout de suite tout ce qu’il avait subi. Il lui manquait des dents. Mais en le retournant, j’ai constaté qu’il avait été éventré, éviscéré. Plus je le nettoyais, plus je voyais des traits apparaître sur son flanc. »

L’animal a été scarifié. Sur son corps, des marques de la main de l’homme qui semblent écrire des lettres : J, M, E.

« J’imagine que c’est le fait d’une bande de jeunes, en mal d’adrénaline, qui passait par là. On ne le saura probablement jamais. Depuis 14 ans que je pratique des autopsies de mammifères marins, je n’avais jamais vu un cas comme ça. »

Crédit Photo : Gaël Gautier

Crédit Photo : Gaël Gautier

Plus de 100 kg

Ému, Gaël Gautier a fait les prélèvements de rigueur. Le mammifère est un dauphin commun adulte, peu courant sur les côtes bretonnes. L’animal, de 2,20 m, pèse plus de 100 kg. Il s’agit d’une espèce protégée : récupérer quoi que ce soit sur le cadavre peut faire l’objet de poursuites.

L’animal pourrait être mort de maladie ou de vieillesse, mais vu son état de décomposition avancée, le directeur de l’association préfère ne pas se prononcer.

« Heureusement, ces scarifications ont été effectuées post-mortem, le mammifère n’en a pas souffert. »

Son corps, difficile d’accès et dans la vase, est désormais du ressort de la mairie de Pleudihen-sur-Rance, qui devra le prendre en charge, pour le conduire à l’équarrissage.

Source : Ouest France – Publié le 14 Janvier 2017

Crédit Photo : Gaël Gautier pour Al Lark


Voir aussi la rubrique dédiée sur le site : Que faire en cas d’échouage d’un cétacé ?

echouages

VIdéo : Etats-Unis - 81 fausses orques s'échouent et meurent sur les côtes de Floride
Sénégal : une baleine échoue sur une plage et finit dans les assiettes