Il y a trois ans, un Ange …

Traduction française de l’article de Karla Sanjur publié le 18 janvier 2017 sur le site du Dolphin Project par David Delpouy pour Réseau-Cétacés 

Taiji au Japon : 1 097 jours ont passé, soit trois années depuis ta tragique capture le 17 janvier 2014, et je n’arrive toujours pas m’expliquer ce que la vie a fait de toi. La première fois que je t’ai vue, tu étais libre dans l’océan. Tu resplendissais sous l’eau, en nageant innocemment aux côtés de ta maman, et tu ressemblais à un ange avec des nageoires.

Angel et son groupe piégés dans la baie de Taïji, au Japon. Crédit : DolphinProject.com

Angel et son groupe piégés dans la baie de Taïji, au Japon. Crédit : DolphinProject.com

Je me souviens avoir pensé que tu étais l’un des êtres les plus merveilleux que j’ai jamais vus. Malheureusement, les chasseurs ont pensé la même chose, et ils se sont empressés de te capturer la première. Ta famille s’est battue pour te protéger, en nageant en cercles autour de toi pour tenter de te protéger des chasseurs dans la baie. Bien sûr, c’était peine perdue, et tes proches ont été forcés d’endurer cinq jours de tortures. Ton groupe est resté sans nourriture (et donc sans aucune source d’eau), et l’un après l’autre, des dauphins étaient kidnappés pour une «vie» de captivité. Puis, le cinquième jour, une partie du groupe a été assassiné sous les yeux des autres. Sur un grand groupe de 250 dauphins, seuls quelques 70 membres furent repoussés vers le large. Je me demande ce qu’ils sont devenus aujourd’hui ? Je me demande si tu penses à la vie que tu menais avant d’être emprisonnée ici ?

Tu as marqué le monde, petite Angel. Tu es devenue célèbre, avec tes particularités physiques uniques et ta curieuse personnalité. Grâce à toi, des milliers de personnes dans le monde savent que la captivité est mauvaise, qu’elle devrait être abolie. Ce n’est pas un endroit pour toi. Et pourtant, tu es là, à nager toujours dans ce bassin sale, privée de ta liberté ou de tout espoir de libération.

Un « Ange » parmi les hommes, au Taiji Whale Museum. Crédit : DolphinProject.com

Un « Ange » parmi les hommes, au Taiji Whale Museum. Crédit : DolphinProject.com

L’ironie du sort est que tu as été punie pour ton extraordinaire beauté. Toi qui mérites plus que tout de nager dans l’océan, libre de tes propres choix, on a fait de toi une «captive au nom de l’argent.» Les gens qui viennent te rendre visite doivent voir de plus près et percevoir la tristesse dans tes yeux.

Nous essayons, Angel. Nous percevons la douleur derrière ton sourire de dauphin. Plus nous informerons, plus nous sensibiliserons, et plus de personnes finiront par prendre conscience qu’en t’admirant, toi et les autres, nous sommes en train d’étouffer vos esprits.

Faîtes la promesse de ne jamais acheter de ticket pour un spectacle de dauphins !

Article original: https://dolphinproject.net/blog/post/three-years-an-angel/

Décès de Aicko à Planète Sauvage : le juge ordonne une expertise
Chasse aux dauphins à Taiji (Japon) – Bilan semaine du 15 Janvier 2017 #21

Laisser un commentaire