Indonésie : Les images choquantes d’un dauphin de cirque transporté dans une caisse avec une simple serviette humide

Si les dauphins vivent dans l’eau, ce n’est pas par choix, mais parce que leur organisme ne peut survivre autrement. Cela semble être une évidence. Ce ne l’est pourtant pas pour ces employés de cirque indonésiens, qui ont jugé approprié de transporter deux dauphins dans des caisses de transport, sur de simples civières en tissu humides.

Les images des cétacés se faisant extraire de la soute de l’avion, quasi-inconscients après avoir passé plusieurs heures hors de l’eau, ont scandalisé les défenseurs des animaux et de nombreux internautes.

Les dauphins devaient se produire dans le cadre d’un cirque ambulant en Indonésie, où ces sortes de parcs aquatiques nomades sont très répandus. Ils effectuent des tournées à travers le pays, érigeant bassins et scènes éphémères où les mammifères marins sont forcés d’effectuer toutes sortes de tours.

C’est dans ce contexte que la troupe et ses animaux effectuaient le voyage de Jakarta jusqu’à Balikpapan, où avait lieu le prochain spectacle. Pour ce faire, le staff s’était contenté d’enrouler les dauphins dans des serviettes mouillées. À leur arrivée, toute l’eau s’était évaporée, laissant les cétacés dans un état léthargique.

Femke Den Haas, fondatrice du Jakarta Animal Aid Network (JAAN), explique au site The Dodo :

C’est le summum de la cruauté. Les dauphins sont censés vivre dans l’océan, qui rend leurs corps légers. Lorsqu’ils sont hors de l’eau, ils ressentent la pesanteur, qui leur cause d’intenses douleurs. Le bruit est également un facteur de souffrances pour eux, de même que le stress auquel ils sont exposés. Cela peut les tuer. 

Une fois arrivés à destination, leur calvaire est loin d’être terminé. Ils sont ensuite conduits en camion jusqu’au lieu où sera monté le cirque et placé dans des piscines en plastique. S’ils sont, certes, enfin dans l’eau, la surface de leurs bassins est dérisoire. L’eau y est très peu profonde, remplie d’eau salée artificielle et de chlorine.

La qualité déplorable de cette eau ne va pas sans causer aux cétacés toutes sortes de problèmes de santé : la chlorine leur brûle les yeux et est à l’origine de bon nombre d’infections cutanées.

Pour lire la suite de l’article et voir toutes les photos,

Rendez-vous sur le site de Holidog Times

 

Source : Holidog Times – Publié le 11 Février 2017

L’Aquarium de Vancouver accueillera d’autres bélugas malgré des morts mystérieuses
Captivité des cétacés : c’est le moment de vous exprimer… !

Laisser un commentaire